Comment choisir un scanner 3D

Sommaire:

Introduction

Tout le monde sait que le développement rapide des technologies de scan 3D a permis d’améliorer considérablement une multitude de processus dans de nombreux secteurs. Le scan 3D a rendu les workflows beaucoup plus flexibles, rapides et économiques que jamais. Il n’y a donc rien de surprenant à ce que de plus en plus d’entreprises intègrent cette technologie de pointe à leur activité quotidienne. Face au nombre de solutions de scan 3D actuellement disponibles sur le marché, choisir le scanner 3D le plus adapté à vos besoins peut présenter son lot de difficultés.

Quelques conseils rapides pour choisir un scanner 3D

Pour choisir le bon scanner 3D, il est important de suivre quelques étapes simples mais cruciales. Vous pourrez ainsi voir par vous-même quel scanner vous convient le mieux. Premièrement, choisissez un objet que vous scannerez régulièrement, ou quelque chose de très similaire, et emportez-le avec vous sur un salon tel que Formnext. Une fois sur place, faites le tour de toutes les entreprises de scan 3D présentes et demandez-leur simplement de scanner votre objet. Observez comment elles s’y prennent. Vous remarquerez immédiatement des différences. Regardez ensuite les résultats finaux de chacune. Comparez leurs méthodes de scan, la façon dont elles traitent les données, ainsi que les modèles finaux créés avec chaque scanner.

La première chose à regarder lorsque l’on compare des modèles 3D

Le plus important quand on choisit un scanner, c’est sa résolution. Certes, la précision est également cruciale, mais elle est difficile à vérifier immédiatement. Par contre, vous pouvez vous rendre compte par vous-même de la qualité de la résolution. Vous pouvez ainsi comparer sur-le-champ plusieurs scans obtenus avec différents scanners. 

Informez-vous au sujet du fabricant

Il est également judicieux de lire les commentaires des utilisateurs sur le scanner et son fabricant. Quelle assistance ce dernier fournit-il ? Il s’agit d’un critère primordial. Un bon scanner 3D a une durée de vie d’environ 10 ans. Vous devez donc savoir de quel genre d’assistance vous bénéficierez sur cette longue période de temps.  

Rien de tel que la simplicité

Essayez de vous faire une idée de la facilité d’utilisation du scanner. Combien de temps devrez-vous consacrer à vous former avant de pouvoir obtenir les meilleurs résultats possible ? Et, de manière générale, à quel point le processus de scan lui-même est-il simple ? Devez-vous ajouter des marqueurs sur l’objet, ou le scanner peut-il facilement lire toutes les données sans que des marqueurs ne soient nécessaires ? Plus le scan est facile, plus l’ensemble du workflow sera rapide. 

Le logiciel est-il à jour ?

Le logiciel qui accompagne le scanner est un élément clé du scan 3D. À quel point est-il performant et à quelle fréquence est-il mis à jour ? Si les mises à jour ne sont pas régulières, vous risquez de ne pas être un utilisateur très satisfait après, disons, cinq ans.

Le moins cher n’est pas le meilleur

Cela vaut la peine d’investir dans un bon scanner qui fonctionnera correctement pendant de nombreuses années. Inutile d’acheter un scanner que vous finirez par laisser prendre la poussière sur une étagère parce qu’il ne fonctionne pas bien, même si vous avez fait une affaire en l’achetant. Il vaut mieux souscrire un crédit et investir dans un équipement professionnel. Si votre entreprise est solide et vos revenus stables, vous pouvez facilement obtenir un prêt bancaire. 

Ne vous focalisez pas sur la technologie, choisissez ce qui vous convient le mieux

Si vous vous demandez quelles technologies de scan 3D sont préférables, sachez que tous les scanners 3D modernes sont excellents. Tout dépend donc du type d’objets que vous allez scanner et des résultats que vous souhaitez. En choisissant votre scanner 3D, vous ne devez pas vous soucier de la technologie dont il est doté. Cela n’a aucune importance ici. Ce que vous devez savoir, c’est quel scanner 3D répond à vos besoins. Par exemple, si vous devez scanner quelque chose de très petit, vous voudrez avoir un scanner capable de numériser en haute résolution les moindres détails de l’objet. Mais si vous devez scanner un objet se trouvant à 100 mètres, c’est d’un scanner longue distance dont vous aurez besoin. Savoir à l’aide de quelle technologie chaque scanner effectue les scans n’a pas de réelle importance pour l’utilisateur. Lorsque vous achetez une télévision, par exemple, vous ne vous souciez pas des pièces qui se trouvent à l’intérieur de l’appareil. Vous voulez simplement savoir comme celui-ci fonctionne et quelle sera la qualité de l’image qui s’affichera à l’écran.  

Les critères clés pour choisir un scanner 3D

Afin que vous disposiez de toutes les informations nécessaires pour faire le bon choix lors de l’achat de votre scanner, nous avons également rédigé ce petit guide. Celui-ci reprend toutes les questions importantes que vous devez vous poser, telles que :

  • Que vais-je scanner en 3D ?
  • De quelles caractéristiques techniques dois-je tenir compte ?
  • Quelle est la différence entre un scanner 3D portable et stationnaire ?
  • Quelle est la fourchette de prix pour un scanner 3D professionnel ? 

1. Précision

La précision désigne la fidélité de la copie numérique d’un objet par rapport à ce dernier. À quel point les dimensions du modèle 3D sont-elles proches de celles de l’objet original ?

À gauche : Taille réelle de la roue à ailettes mesurée avec un micromètre : 29,80 mm.
À droite : modèle 3D, taille : 29,85 mm.

 

La précision est primordiale quand des décisions cruciales doivent être prises sur la base des données de scan 3D. C’est particulièrement vrai pour les applications industrielles, où la précision est de la plus haute importance.

Pour obtenir la meilleure précision, le scanner doit être calibré. Tous les scanners 3D sont calibrés en usine, où le producteur veille à ce que l’appareil soit le plus précis possible. Pour certains scanners 3D, un calibrage sur le terrain est également possible. Les paramètres de précision du scanner 3D peuvent être manuellement ajustés par le client pour correspondre aux standards optimaux du fabricant après l’achat et mieux répondre à ses besoins.

Les scanners 3D portables très précis sont idéaux pour les applications industrielles

 

Seuls les scanners 3D professionnels peuvent offrir une grande précision. Investir dans ces derniers en vaut presque toujours la peine, bien qu’ils coûtent plus cher que des scanners moins précis. 

Les fabricants de scanners 3D mentionneront toujours la précision dans la fiche technique de leurs appareils. La précision que vous recherchez dépend certes de la tâche à accomplir, mais le choix reste le vôtre.

2. Résolution

Bien que la précision soit un critère essentiel à prendre en compte lors de l’achat d’un scanner 3D, il est important d’explorer d’autres caractéristiques, telle la résolution de l’appareil.

Alors que la précision est la mesure du degré d’exactitude absolue de l’appareil, la résolution est la distance la plus courte possible entre deux points dans un modèle 3D et est généralement exprimée en millimètres ou en micromètres. Autrement dit, pour avoir un modèle 3D extrêmement détaillé, il est préférable d’utiliser un scanner 3D haute résolution pour numériser l’objet. C’est d’autant plus important pour des applications en contrôle qualité, rétro-ingénierie, animation et réalité virtuelle, conservation du patrimoine, médecine légale, joaillerie, et bien d’autres.

Plus la résolution est élevée, plus votre modèle 3D sera détaillé. À gauche : résolution de 0,15 mm ;
à droite : résolution de 0,3 mm.

 

Toutefois, l’utilisateur choisira parfois une résolution plus faible. En effet, plus la résolution est élevée, plus le modèle sera lourd et plus son traitement sera long. Cela peut être un inconvénient pour les utilisateurs qui possèdent des ordinateurs moins puissants ainsi que pour ceux qui prévoient d’imprimer le modèle final en 3D. Une imprimante 3D mettra beaucoup plus de temps à produire un modèle dont la résolution est élevée. Par conséquent, si la durée du traitement et la vitesse de l’impression vous importent, gardez cela à l’esprit. Par ailleurs, certaines imprimantes 3D sont incapables de reproduire une résolution élevée. 

Les utilisateurs choisiront la résolution en fonction de l’usage qu’ils feront du scanner. Si vous avez besoin d’un modèle 3D aussi détaillé que possible, choisissez un scanner 3D capable de numériser les plus petits éléments facilement et en toute sécurité. 

Optez pour un scanner 3D portable léger. Les scanners 3D portables sont faciles à manier et à déplacer autour de l’objet scanné. Certains modèles avancés sont capables de scanner des objets avec une résolution allant jusqu’à 0,1 mm.

3. Vitesse

Le temps, c’est de l’argent. Voilà pourquoi la vitesse d’un scanner 3D est également primordiale. 

La vitesse désigne la rapidité avec laquelle un scanner 3D peut numériser n’importe quel objet. La mesure de la vitesse dépend du type de technologie utilisé par le scanner. Par exemple, la vitesse d’un scanner 3D à lumière structurée est calculée en fonction du nombre de clichés et de la quantité de points capturés par seconde. Certains scanners 3D à lumière blanche avancés n’ont besoin que d’une seconde pour prendre 16 clichés et capturer 2 millions de points de l’objet. 

Un scanner portable de pointe doté de la technologie VCSEL est capable de prendre 80 clichés par seconde et de capturer jusqu’à 4 millions de points à la vitesse de l’éclair.

Scanner 3D VCSEL de pointe avec un écran tactile intégré, une batterie et un transfert des données via le Wi-Fi.

 

La rapidité d’une solution LIDAR est exprimée par les millions de points que celle-ci est capable de capturer en une seule seconde. Un scanner laser stationnaire de bonne qualité est en mesure de scanner à une vitesse d’environ 200 000 points par seconde. Il s’agit ici de chiffres de référence : la vitesse varie en fonction du scanner, de l’objet scanné et de la distance du scan.  

Un scanner 3D plus rapide permet à ses utilisateurs de numériser n’importe quel objet en très peu de temps, éliminant les frais inutiles et optimisant la productivité. Ce critère est particulièrement important pour des projets coûteux et de grande ampleur devant être réalisés dans des délais serrés.

4. Facilité d’utilisation

La facilité d’utilisation est un autre critère essentiel à prendre en compte lors du choix d’un scanner 3D. Afin d’obtenir les meilleurs résultats possible et de maximiser le rendement, il est crucial de savoir comment exploiter tout le potentiel de l’appareil. 

Une des questions clés à se poser ici est :

  • À quelle fréquence utiliserez-vous votre scanner 3D ?

Si vous prévoyez de réaliser souvent des scans 3D ou de numériser de grandes quantités de données, souvenez-vous qu’un appareil professionnel capable de scanner rapidement des données vous fera gagner du temps et de l’argent sur le long terme, tout en dopant votre productivité. 

Les scanners 3D milieu ou haut de gamme sont en général relativement faciles à utiliser. Si vous êtes tenté d’opter pour un modèle meilleur marché, songez au temps additionnel, à la formation et à la frustration que celui-ci pourrait impliquer. La fréquence d’images rapide et les algorithmes avancés d’acquisition des solutions professionnelles rendent le scan bien plus rapide et simple. En ce qui concerne le post-traitement, n’oubliez pas que le logiciel joue également un rôle majeur. Le logiciel qui accompagne les scanners professionnels est en général beaucoup plus puissant et contient de nombreuses fonctionnalités automatisées, sans que la précision n’en pâtisse. Résultat : le logiciel est plus convivial, rapide et facile à maîtriser.

5. Taille

Avant de choisir un scanner 3D, il est important de réfléchir à ce que vous allez numériser : 

  • Quelle est la taille de l’objet ou des objets que vous voulez numériser ? 
  • Scannerez-vous des objets de différentes tailles ? Ou peut-être prévoyez-vous d’automatiser votre workflow et de numériser un grand nombre d’objets identiques ?
  • À partir de quel matériau vos objets sont-ils fabriqués et à quel point sont-ils détaillés ?
  • Prévoyez-vous de scanner en 3D des objets animés ou inanimés ?

Le choix du meilleur scanner 3D dépendra de la taille de l’objet, du matériau de sa surface, et de la quantité de détails que vous souhaitez numériser. 

Si vous devez numériser principalement des objets de grande taille, tels que des camions, des trains, voire des avions, choisissez un scanner laser stationnaire longue distance, suffisamment précis pour les capturer avec un niveau de détail élevé. 

Modèle 3D très précis d’un avion Klemm L25d VIIR LX-MA avec une envergure de 13 m

 

Pour de plus petits objets, tels des meubles, des motos ou des statues, optez pour un scanner 3D portable capable de capturer rapidement les données, d’être manié sans effort autour de l’objet et de numériser les zones difficiles à atteindre.  

Si vous prévoyez de scanner une pièce industrielle complexe pour le contrôle qualité ou la prise de mesures, choisissez un scanner 3D portable de haute précision. 

Pour les objets complexes de grande taille qui comportent de petits détails devant être capturés précisément, il est judicieux de combiner au moins deux scanners 3D pour améliorer les résultats. Un scanner stationnaire numérise rapidement les zones larges, tandis qu’un scanner portable peut compléter les détails.

Tailles de référence. Comprendre la taille de votre objet

 

6. Facilité de transport

La facilité de transport est un autre critère auquel songer au moment de faire votre choix.

  • Où prévoyez-vous de capturer des données 3D ?
  • Travaillez-vous en général dans un environnement contrôlé ou sur le terrain ? 

Une fois de plus, votre choix dépendra de l’utilisation que vous ferez du scanner. Les solutions de scan stationnaires sont parfaites pour numériser des objets de grande taille, là où une solution portable nécessiterait davantage de temps. 

Les scanners 3D portables offrent d’autres avantages. Ils donnent à leurs utilisateurs davantage de contrôle et de flexibilité. Capables de numériser les endroits difficilement accessibles, les solutions portables sont plus faciles à manier et peuvent facilement être déplacées autour d’angles difficiles.

Par ailleurs, vous tirerez grandement profit d’un scanner 3D capable de fonctionner avec une batterie interne ou externe et qui ne nécessite donc pas la présence d’une source d’alimentation à proximité.

Un scanner 3D portable avec une batterie portable pour une acquisition de données 3D ininterrompue

7. Fonctionnalités du logiciel

Souvenez-vous que c’est le logiciel qui alimente réellement le scanner 3D. Les fabricants de solutions 3D professionnelles aspirent à développer le logiciel de scan 3D optimal pour repousser les limites de leurs scanners 3D. 

Un scanner 3D avancé capable de numériser des objets de différentes tailles exige un logiciel 3D puissant. Celui-ci doit pouvoir traiter toutes les données entrantes rapidement et sans erreur de façon à produire les meilleurs résultats possible à chaque utilisation. 

Certains logiciels avancés de scan 3D et de post-traitement sont bien plus polyvalents et conviviaux que d’autres. 

Logiciel 3D avancé pour l’acquisition précise, le traitement et l’analyse des données, et bien plus

 

Testez aussi bien le scanner 3D que le logiciel avant d’effectuer votre achat. Explorez les fonctionnalités offertes et les outils à votre disposition. Vous suffisent-ils, ou bien avez-vous besoin d’une solution plus avancée pour vos projets ?

Une autre question à se poser est de savoir si le fabricant continue à développer le logiciel et s’il sort des mises à jour. Une nouvelle version du logiciel transforme bien souvent un scanner 3D en un tout autre produit beaucoup plus rapide et ergonomique. Les entreprises expertes développent et améliorent constamment leurs appareils et leurs logiciels afin de garantir un workflow optimal.

8. Maintenance

N’oubliez pas la maintenance dont votre scanner 3D aura besoin. À l’instar de n’importe quel autre équipement de pointe, celui-ci devra parfois être inspecté. Cet examen garantira le bon fonctionnement de votre appareil, qui continuera ainsi à produire des résultats précis pendant de nombreuses années.

Chaque fabricant a sa propre gamme de services de maintenance, tels le calibrage, le nettoyage de l’optique, etc. Si ces services peuvent occasionner des frais supplémentaires, certaines entreprises offrent toutefois jusqu’à deux ans de garantie gratuite sur leurs produits.

9. Environnement

L’environnement du scan est un autre critère à prendre en compte au moment de faire votre choix.

  • Quelles seront les conditions standard dans lesquelles vous scannerez ? 
  • Scannerez-vous à l’extérieur, en plein soleil ? Ou, peut-être, l’endroit sera-t-il sombre et humide ?

Des éléments tels que la température, l’humidité et la lumière peuvent avoir un impact considérable sur la performance générale du scanner et la qualité des scans.

Combinez différentes technologies de scan 3D pour les meilleurs résultats

 

En général, les fabricants indiquent la plage de température optimale ainsi que le taux d’humidité toléré par leurs solutions de scan 3D. Il existe toutefois quelques règles universelles à respecter pour que votre scanner 3D fonctionne correctement et produise des résultats précis. 

  • L’exposition à des températures extrêmement élevées peut faire surchauffer le scanner. De la même manière, évitez d’utiliser l’appareil à des températures basses. Un environnement très froid peut en effet nuire à la précision du scanner et provoquer son dysfonctionnement.
  • À l’instar de tout autre équipement électronique, les scanners 3D ne doivent pas être exposés à une humidité élevée ou être en contact avec des liquides.
  • Gardez votre appareil à l’abri de la saleté, de la poussière et d’autres petites particules pouvant l’endommager. 
  • Veillez à avoir assez de lumière pour numériser l’objet.
  • Seuls quelques scanners 3D peuvent numériser en plein soleil. La plupart auront besoin d’ombre pour de meilleurs résultats.

10. Prix

Le prix est un critère important à prendre en considération au moment de faire votre choix. Le coût du scanner 3D correspondra aux caractéristiques de l’appareil ainsi qu’à la qualité et à la vitesse de l’acquisition des données. 

Le prix des scanners 3D démarre à environ 3 000 $ et va jusqu’à plus de 100 000 $ pour les modèles les plus avancés. Bien que des scanners 3D moins coûteux puissent sembler plus intéressants à court terme, souvenez-vous qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme. Les appareils de qualité dureront plus longtemps, risquent moins de mal fonctionner, et produiront des résultats remarquables pendant de nombreuses années. 

Gardez toutefois à l’esprit que, dans certains cas, l’achat d’un scanner 3D peut occasionner des frais supplémentaires. Certaines entreprises pourraient ainsi vous ajouter des frais pour les produits et services suivants :

  • frais de livraison
  • taxe sur la vente
  • installation
  • formation
  • assistance technique
  • garantie standard et prolongée

Assurez-vous de vous informer de tout frais additionnel avant votre achat. 

Maintenant que vous connaissez les principaux critères à prendre en compte pour choisir le scanner 3D optimal pour vos projets, vous pouvez passer à l’étape de la démonstration. Testez toujours les scanners et les logiciels avant de les acheter afin d’éviter les mauvaises surprises. Les entreprises proposant des solutions de qualité seront toujours ravies de vous offrir une démonstration individuelle ainsi que des formations, des ateliers, etc. N’hésitez pas à contacter des experts dès aujourd’hui pour en savoir plus sur les technologies de scan 3D et la manière dont celles-ci peuvent avoir un impact durable sur votre entreprise.