Combien coûte le scan 3D ?

30 avr. 2021
Format long
11287
Résumé 

Le coût du scan 3D d’un objet dépend d’une multitude de facteurs. Dans ce guide, nous aborderons les principaux éléments influant sur le coût du scan 3D, et examinerons s’il vaut la peine pour vous d’acquérir votre propre scanner, ou si vous devriez plutôt envisager de faire appel à un service de scan professionnel.

FAÇONS DE NUMÉRISER EN 3D
Acheter un scanner, en louer un, ou se tourner vers un service de scan 3D
FACTEURS DONT TENIR COMPTE
Taille, quantité, complexité, application, et autres
FOURCHETTE DE PRIX
De 250 $ (petites pièces) à plus de 2 000 $ (pièces plus grandes)

Introduction

Nombre de professionnels s’interrogent souvent sur le coût du scan 3D lorsqu’un projet de scan se profile à l’horizon. C’est une question à laquelle il n’est pas simple de répondre : comme pour n’importe quel autre équipement technologique, beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte.

Examinons de plus près les plus courants.

Facteur clés influençant le coût du scan 3D

1. Taille de l’objet ou de la pièce

Un des tout premiers facteurs fondamentaux à prendre en compte lorsque vous planifiez votre budget de scan est la taille de(s) l’objet(s) ou de la pièce que vous devez scanner. Un objet de grande taille nécessitera généralement plus de temps et de scans pour obtenir un modèle complet qu’un objet plus petit. Par conséquent, le scan d’un objet volumineux coûtera davantage que celui d’un petit objet.

Scan des détails complexes d’un objet industriel volumineux à l’aide d’un scanner 3D portable

Il arrive toutefois que cela ne soit pas le cas. Le scan d’un objet petit mais complexe peut être plus onéreux que celui d’un objet plus grand mais relativement simple. Nous aborderons davantage ce point dans la section suivante, consacrée à la géométrie.

Si vous prévoyez d’acheter un scanner, assurez-vous que celui que vous choisissez est capable de numériser les dimensions d’objet dont vous avez besoin. Parfois, des objets très grands et complexes exigent l’utilisation de plusieurs scanners. Un scanner peut servir à numériser l’objet en entier, et un second — à scanner les zones plus petites et plus difficiles à atteindre, pour un scan complet.

2. Géométrie de l’objet ou de la pièce

Le deuxième facteur clé dont tenir compte est la complexité ou la simplicité de la géométrie de l’objet. Il est bien plus facile et rapide de scanner un objet simple dépourvu de détails élaborés qu’une surface présentant des caractéristiques complexes telles que des cavités, des lignes fines, des arêtes vives, des saillies, des filets, etc. Pour ce genre d’objet, davantage de temps sera nécessaire pour scanner chaque détail complexe afin de produire un modèle complet et précis, que pour une simple surface " sans caractéristiques ".

À RETENIR :

Il est bien plus facile et rapide de scanner un objet simple dépourvu de détails élaborés qu’une surface présentant des caractéristiques complexes telles que des cavités, des lignes fines, des arêtes vives, des saillies, ou des filets.

Afin d’illustrer les deux points susmentionnés, voici deux modèles. Le premier est celui d’une clé à molette, un exemple d’objet relativement petit (2,5 cm x 16,3 cm) et géométriquement simple. Il n’a fallu que trois minutes à notre spécialiste du scan pour le scanner, et 10 minutes supplémentaires pour traiter les données dans le logiciel Artec Studio.

Modèle 3D d’un petit objet doté d’une géométrie simple

Modèle 3D d’un objet de taille moyenne doté d’une géométrie complexe

Le second modèle, celui d’une boîte de vitesses à double embrayage, est un exemple d’objet de taille moyenne (40 cm x 44 cm x 52 cm) foisonnant de petits détails fins. Nous avons eu besoin de 22 minutes pour la scanner, et d’environ deux fois plus de temps pour le traitement.

3. Nombre de pièces ou d’objets dans le projet

L’élément suivant constitue la suite logique des deux précédents : plus vous devez scanner d’objets ou de pièces, plus vous aurez besoin de ressources pour les scanner et les traiter, que vous prévoyiez de le faire en interne ou de faire appel à un sous-traitant. Chaque partie d’un objet, ou plusieurs objets solides, doivent être scannés un par un, et peuvent exiger différentes méthodes de scan et de traitement des données.

À RETENIR :

Plus vous devez scanner d’objets ou de pièces, plus vous aurez besoin de ressources pour les scanner et les traiter.

Par exemple, pour un scan complet prêt pour la rétro-ingénierie, l’objet doit souvent être désassemblé de sorte que chaque composant puisse être scanné séparément. Il faut par conséquent prévoir du temps pour le scan et le traitement. Dans certains cas, toutefois, le désassemblage n’est pas nécessaire, par exemple lorsque les formes des composants sont relativement primitives.

Il en va de même pour le contrôle qualité : dans la majorité des cas, le composant à vérifier est exactement le composant à comparer au modèle CAO/maillage correspondant, et aucun démontage supplémentaire n’est requis.

4. Précision et résolution du modèle final

La précision et la résolution que vous attendez dans le modèle 3D final sont un autre élément clé à avoir en tête lorsque vous calculez le coût du scan. Les caractéristiques techniques varient en fonction des scanners, et les paramètres de résolution et de précision de ces derniers sont déterminés par la technologie sur laquelle ils reposent. Plus l’appareil et son logiciel embarqué sont avancés, plus la qualité, la vitesse et la précision seront élevées, ainsi que la prévisibilité des résultats que vous obtiendrez. Par conséquent, plus votre modèle doit être précis et de haute qualité, plus son scan 3D sera onéreux — que vous comptiez le faire en interne ou non.

À RETENIR :

Plus votre modèle doit être précis et de haute qualité, plus son scan 3D sera onéreux — que vous comptiez le faire en interne ou faire appel à un sous-traitant.

Une multitude de scanners 3D et d’équipements de scan sont aujourd’hui disponibles sur le marché — les scanners 3D à lumière structurée blanche ou bleue, les scanners laser, les solutions de photogrammétrie, et autres. Si vous prévoyez de recourir à un service de scan professionnel, ce sera à lui de décider quel scanner répond le mieux à vos exigences. En revanche, si vous comptez acheter un scanner 3D, veillez à vérifier au préalable les caractéristiques du scanner, et à prévoir une démo en direct ou en ligne afin de voir les résultats pour au moins un des objets que vous voulez scanner.

5. Couleur

La couleur influe également sur le coût du scan. Certaines applications exigent des scans en couleur et une ressemblance parfaite avec l’objet. Dans d’autres cas, ce n’est pas nécessaire, par exemple si vous devez simplement obtenir les mesures d’un objet.

Modèle 3D d’une perceuse électrique scannée avec Artec Space Spider, présenté avec et sans texture

Si votre projet exige une texture de haute qualité, qui implique l’utilisation de matériel d’éclairage professionnel ainsi qu’un logiciel spécial, par exemple de photogrammétrie, pour projeter une texture externe sur le maillage, la différence peut être énorme en matière d’investissement de temps et d’argent.

Par exemple, si le modèle doit être présenté en ligne, servir dans un jeu vidéo, une application de réalité augmentée ou de réalité virtuelle, un artiste 3D devra peut-être consacrer du temps au post-traitement de la texture et aux retouches. Dans d’autres cas, par contre, le scan et le traitement d’objets colorés et sans texture peuvent être quasiment identiques. Tout dépend de l’application — nous y reviendrons dans le point suivant.

6. Application

Le scan 3D n’est généralement qu’une partie d’un workflow plus vaste. À l’instar d’un scanner de documents utilisé pour scanner un article d’une revue imprimée à des fins de recherche, ou d’une caméra qui enregistre l’interview d’une personne pour un documentaire, le scanner 3D permet d’obtenir une " copie " 3D de quelque chose, qui servira ensuite dans le cadre d’un projet spécifique.

Création du modèle 3D d’un compresseur avec Artec Space Spider, pour une utilisation ultérieure en rétro-ingénierie

Chaque application a ses exigences, qu’il s’agisse du scan d’une pièce automobile cassée devant être réparée, du scan d’une chaise pour une boutique en ligne, ou du scan d’un pied pour des orthèses sur mesure. Les données acquises avec un scanner doivent être traitées et préparées pour être adaptées à une certaine tâche.

Si vous cherchez des données de scan 3D brutes, celles-ci n’impliquent généralement pas de frais supplémentaires, que vous comptiez utiliser votre propre scanner ou des services professionnels. La plupart des solutions de scan 3D supportent tous les formats 3D populaires, tels STL, OBJ, PLY et WRL.

Modèle maillage 3D d’un serre-joint créé avec Artec Micro : le maillage est constitué de milliers de polygones

Modèle CAO basé sur les caractéristiques du serre-joint, créé à partir du modèle maillage 3D

Si, par exemple, vous devez obtenir un modèle CAO paramétrique comme résultat, au lieu d’un maillage, cette étape coûtera davantage d’argent dans une entreprise de services de scan (ou davantage d’heures pour vous ou votre spécialiste CAO interne). Si c’est le cas, veillez à allouer une partie de votre budget à la modélisation et à la CAO. Une heure de rétro-ingénierie peut coûter au minimum entre 100 $ et 200 $ par heure, et plus l’objet est complexe, plus il faudra du temps pour sa rétro-ingénierie.

7. Matériaux complexes et conditions de scan

Certaines surfaces réfléchissantes ou brillantes peuvent être difficiles à numériser telles quelles, et doivent parfois être préparées et aspergées avec un spray pour scan lavable ou qui disparaît, puis nettoyées.

À RETENIR :

Certaines surfaces réfléchissantes ou brillantes peuvent être difficiles à numériser telles quelles, et des préparatifs ou des conditions de scan spéciales sont parfois nécessaires.

Qui plus est, certains scanners exigent une installation spéciale et l’utilisation d’accessoires, tels que des cibles, pour réussir à numériser un objet. Ces cibles doivent être achetées séparément, sont encombrantes, et leur fixation sur l’objet exige du temps. Vous devez également veiller à ce qu’il y en ait suffisamment sur chaque image et, après la session, passer du temps à les enlever et à nettoyer l’objet.

Dans certains cas, lorsque l’objet est grand, situé dans un endroit reculé, ou difficile à atteindre par une seule personne, des bras ou des équipements supplémentaires (échelle, grue, etc.) sont nécessaires pour réaliser le scan.

Exemples de prix du scan 3D

Maintenant, examinons des exemples concrets d’objets et du coût de leur scan.

Remarque : les prix donnés sont basés sur les estimations de l’équipe de services de scan américaine d’Artec 3D et peuvent légèrement différer des prix d’autres fournisseurs de services de scan, notamment si ceux-ci utilisent une technologie et un logiciel de scan différents ou travaillent dans un autre pays.

Exemple #1 : Jante de voiture

DLe premier objet dont nous avons estimé le prix du scan est la jante d’une voiture : un objet populaire pour le scan étant donné que de nombreux constructeurs automobiles et ateliers de réparation et de personnalisation automobile utilisent des scanners 3D pour la rétro-ingénierie et la prise de mesures de diverses pièces automobiles, y compris les jantes.

Une jante de voiture possède une géométrie minime mais plusieurs éléments fins à numériser

Cette jante ne possède pas une géométrie très complexe comparée aux autres objets que nous examinerons plus loin. Néanmoins, elle contient certains éléments complexes et fins tels que le moyeu, l’alésage, les rayons et le cache, difficiles à numériser. Sans la moindre texture, des marques ont dû être placées aléatoirement autour de la jante pour un suivi plus stable du scanner.

Pour cet objet, notre spécialiste du scan a choisi Eva, scanner à lumière structurée d’Artec, et son Mode HD afin de numériser tous les minuscules éléments de la paroi interne de la jante, et d’obtenir des données 3D plus pures et plus nettes. Environ 5 minutes ont été nécessaires pour le scanner, et une minute supplémentaire pour le repositionner. La reconstruction HD a pris environ 7,5 minutes et le traitement 25 minutes. En tout, 40 minutes ont été nécessaires

Le prix de base pour les objets de taille moyenne tels que celui-ci avec un traitement minimal démarre à 800 $ et peut grimper jusqu’à 1 200 $ si, par exemple, un client a besoin de davantage de détails sur des points plus petits exigeant l’utilisation d’un scanner 3D plus précis et avec une résolution élevée, tel Space Spider, en plus du scanner Eva.

Exemple #2 : Boîte à double embrayage

Cette boîte à double embrayage est un exemple idéal de géométrie complexe

Pour notre deuxième exemple, nous avons décidé de prendre un objet plus grand et plus complexe. Notre choix s’est porté sur cette boîte à double embrayage. Vous constaterez qu’elle foisonne de petits détails fins. Et, comme mentionné dans la première partie de cet article, ceux-ci en font un exemple parfait d’objet à la géométrie complexe.

Notre spécialiste du scan a eu besoin d’environ 20 minutes pour scanner cet objet avec Eva en HD, puis d’environ 50 minutes pour le reconstruire. Le traitement dans le logiciel Artec Studio a pris 110 minutes en tout. Le processus entier a nécessité 2 heures 30, et le travail complet a coûté 1 200 $.

Exemple #3 : Calandre

Le dernier objet dont nous estimerons le coût du scan est une autre pièce automobile qui, en plus d’avoir une géométrie complexe, est noire et brillante (des caractéristiques qui effrayent plus d’un scanner 3D !) : la calandre.

Même les surfaces noires et brillantes peuvent être numérisées à l’aide des bons matériel et logiciel

Afin d’accélérer et de faciliter le processus, notre spécialiste a d’abord effectué quelques préparatifs et aspergé la partie brillante de la calandre avec un spray spécial pour scan. Ce n’est qu’après qu’il a commencé le scan avec le scanner Leo en HD. Une fois de plus, il faut tenir compte du temps passé à nettoyer la calandre après le scan.

Le scan n’a pris que 7 minutes, et la reconstruction HD — 13 minutes de plus. Ensuite, le modèle a été transformé en maillage final dans le logiciel Artec Studio en près de 35 minutes.

Scanner un objet tel que celui-ci, préparatifs au spray inclus, coûte aux alentours de 800 $. Une bouteille de spray coûte entre 10 $ et 50 $, et du temps et de la patience sont nécessaires pour l’appliquer et couvrir correctement les sections, comme dans le cas de cette calandre.

Acheter un scanner vs. faire appel à un service de scan professionnel

Quand est-il plus rentable d’acheter un scanner 3D, d’en louer un, ou de sous-traiter ce service à un fournisseur tiers ?

Si vous devez scanner des objets tels ceux mentionnés ci-dessus régulièrement, disons plusieurs fois par semaine ou par mois, il serait plus intéressant pour vous d’acquérir votre propre scanner 3D, voire deux scanners. Pour une moyenne de 1 000 $ par scan, il vous suffirait de scanner deux ou trois objets par mois pour amortir le coût d’un scanner Artec en une année.

Séance de formation au scan avec Artec Leo

Si vous devez scanner des objets occasionnellement et n’êtes pas sûr de savoir si vous devez acheter un scanner, il peut valoir la peine de louer un scanner pendant une semaine ou un mois, afin de voir comment il fonctionne et s’il répond à vos exigences. De nombreuses entreprises vendant des scanners 3D proposent également des services de location de matériel et peuvent vous conseiller sur la meilleure technologie pour vous. Il est également judicieux d’essayer le scanner 3D avant de l’acheter neuf ou d’occasion. Les prix de location varient en fonction des entreprises. Pour vous donner une idée, la location à la journée d’Eva ou de Space Spider oscille entre 250 $ et 375 $ par jour, et la location de Leo avoisine les 475 $ par jour.

À RETENIR :

Pour une moyenne de 1 000 $ par scan, il vous suffirait de scanner deux ou trois objets par mois pour amortir le coût d’un scanner Artec en un an.

Si vous ne devez scanner un objet qu’une seule fois, il est beaucoup plus avantageux de le faire scanner par un service de scan professionnel. De cette manière, vous ne devrez pas investir dans un équipement professionnel et pourrez laisser les spécialistes 3D faire le travail à votre place. Ce sera bien plus rapide et rentable que d’acheter un scanner.

Conclusion

Quel que soit votre projet, nous espérons que vous avez désormais une meilleure idée de ce que représente le coût du scan 3D. Si, après la lecture de cet article, vous pensez être prêt à acheter un scanner 3D pour votre projet et voulez en savoir plus sur les scanners Artec 3D, contactez-nous ici et nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Sommaire
Écrit par: 

Svetlana Golubeva

Journaliste technique

Cet article vous a-t-il été utile ?