Une styliste allemande utilise Artec Eva pour donner vie à sa vision

Résumé : Une styliste berlinoise voulait créer un nouveau design basé sur le style « épaulettes » des joueurs de football américain, mais destiné aux femmes.

Objectif : Utiliser un scanner portable pour numériser en 3D hautement précise divers « rembourrages » uniques afin qu’ils soient imprimés en 3D et portés par des mannequins comme élément d’un nouveau style.

Outils utilisés : Artec Eva, Artec Studio, Geomagic Freeform

Anna Wilhelmi, une designer de mode berlinoise, voulait créer une collection innovante. Elle a trouvé l'inspiration pour sa ligne de vêtements dans les uniformes rembourrés des joueurs de football américain. Les épaulières créent une impression visuelle plus forte du corps de l'homme. La collection reflète fidèlement la perception d'Anna de la mode : elle doit avant tout être amusante parce que l'industrie a tendance a se prendre un peu trop au sérieux.

Processus

L’originalité de cette sensation de la mode ne sont pas juste les designs eux-mêmes, mais aussi le processus de fabrication. Anna a utilisé une combinaison d'un scanner 3D, d'un logiciel de design 3D, et d'une imprimante 3D pour concrétiser sa vision. Guidée par ses dessins initiaux, Anna a formé un cadre fait de maillage fin et l'a inséré dans le buste. Elle a ensuite drapé des bandes de plâtre sur le support de fils, créant ainsi une silhouette.

1

2

3

4

5

En travaillant avec le revendeur agréé d'Artec en Allemagne, Antonius Köster, ils ont alors scanné plus d'une douzaine de modèles en utilisant le scanner Artec 3D Eva. « Le logiciel de scan, Artec Studio, montre les résultats en temps réel. », commente Antonius, « vous voyez constamment la progression du scan en cours et vous pouvez simplement scanner de nouveau des parties qui n'ont pas été capturées. Le programme aligne automatiquement ensemble tous les scans individuels en un seul modèle 3D.

Les modèles en plâtre ont été utilises par la designer de mode comme un modèle digital basique. En utilisant un programme de modélisation 3D, les gabarits de scan ont été édités et ont reçu les touches finales. Les surfaces ont été lissées et la partie droite alignée a la partie gauche. Les bords ont été redressés et certains modèles ont reçu la structure superficielle des maillots de joueurs de football américain. Anna et Antonius ont plus tard incorporé des œillets et des cravates avec des textiles et d'autres couches. Enfin, les modèles digitaux ont été imprimés sur imprimante 3D à partir de poudre de plastique. Parfois grosses et solides, parfois féminines et délicates, les pièces finies sont devenues parties du design textile.

1

2

3

4

5

Plus tard, Madame Wlhelmi a dit, « La chose excitante à propos de la technologie 3D pour moi, est que je n'ai plus de limitation technique dans la création de mes designs. Je ne dois plus me lancer dans le processus fastidieux de comprendre un programme 3D pour créer des formes organiques complexes. Les scanners Artec 3D sont simples d'emploi et je peux facilement numériser mes modèles créés a la main. Il n'y a pas de limite à mon imagination. Les choses que je ne peux réaliser à la main, je les réalise sur le modèle digital – tout simplement fantastique !. Les scanners Artec 3D ont rendu cela possible pour moi. »