Copies digitales de moules d'orthèses

N'étant un utilisateur de scanner Artec que depuis deux ans, Johannes Carstens, client de RSI, propriétaire du magasin de matériel médical SC, a récemment décidé d'ajouter un scanner Artec L à sa gamme d'équipements techniques. L'objectif était de générer rapidement et facilement des copies digitales des moules de prothèses qui s'étaient accumulées au cours des années, et de se débarrasser de celles-ci afin de libérer de l'espace de stockage.

Le processus :

1. Scan du moule de la prothèse.

Le nouveau système de scan de chez SC consiste en deux scanners Artec, MH et L, montés sur un tripode flexible à deux têtes qui permet d'utiliser les deux scanners simultanément dans une configuration groupée, et d'une table tournante positionnée à une distance adéquate en face du tripode. Un scan complet à 360° prend 30 secondes à 15 fps (images par seconde)

2. Post-traitement avec Artec Studio

Le post traitement est partiellement automatisé – ils utilisent un commande macro unique qui démarre une séquence d'instructions et paramètres. 5 minutes, à peu près, sont nécessaires, en incluant le remplissage des trous et le nettoyage du bruit de fond, manuellement.

3. Recyclage du moule physique de la prothèse

4. Une fois que les copies digitales sont disponibles, les moules physiques ne sont plus nécessaires et sont jetés pour être recyclés.

Comme l'explique Johannes Carstens, les principaux avantages de ce nouveau système de scan sont :

1. A partir de maintenant, les moules physiques ne doivent plus être stockés

2. La création d'une copie digitale peut être réalisée, par un personnel non formé, en quelques minutes

3. La réplique digitale en 3D contient toutes les informations concernant le moule et est pleinement compatible avec les applications utilisées en aval dans le secteur orthopédique, telles que pour la mesure, l'analyse, la déformation et la modélisation, la production, documentation.

4. L'installation peut aussi être configurée pour fournir des scans de haute qualité de patients en moins d'une minute et en ne nécessitant qu'un minimum d'interactions.

Johannes Carstens a dit à Artec que sa société est satisfaite de son scanner Artec L et que la seule chose à améliorer serait le boitier du scanner L, parce qu'il n'a pas de poignées et n'est pas toujours facile à tenir. Nous apprécions toujours les suggestions de nos client et travailleront à rendre les scanners plus parfaitement ergonomiques.

Contactez-nous