Des scanners Artec aident à créer des modèles 3D pour la série télé Fear the Walking Dead

Résumé : L’équipe des effets visuels de la série devait réaliser, en urgence et sur le lieu du tournage, des modèles numériques en 3D des acteurs et des accessoires pour des effets visuels de la meilleure qualité.

Objectif : Scanner rapidement et facilement en 3D couleur extrêmement précise de nombreux accessoires, objets et visages d’acteurs, puis utiliser les modèles 3D de ceux-ci pour une variété d’effets visuels.

Outil utilisé : Artec Space Spider

L’achat d’un scanner 3D Artec Space Spider fait gagner du temps et de l’argent pour les sociétés d’effets spéciaux travaillant sur la série Fear the Walking Dead.

Le scan 3D fait partie intégrante de la production d’effets spéciaux depuis longtemps. Quand les idées grandioses d’un metteur en scène ne peuvent être réalisées seulement avec des effets spéciaux, les artistes des effets visuels sont appelés à la rescousse. Un scan précis en 3D d’un acteur peut être intégré dans une scène pour montrer le personnage étant éviscéré, fondu, ou transformé en toutes sortes de créatures. C’est la même chose pour les accessoires : il n’est pas toujours possible de manipuler des accessoires physiques ou de montrer les acteurs interagissant avec eux de la manière envisagée par le metteur en scène. Ici aussi, les copies 3D scannées sont la solution.

Quelques uns des accessoires numériques utilisés dans la série Fear the Walking Dead. Dans chaque scène, l'arme utilisée a été scannée avec un Artec Space Spider. Dans le cas du coup de couteau dans l’œil et de l'amputation du bras, le visage et le bras, respectivement, ont été scannés avec le Space Spider également. Vidéo avec l'aimable autorisation de AMC.

 

Beaucoup des blockbusters hollywoodiens ayant le plus rapporté, tels que Jurassic World, Terminator Genesys, World War Z et d'autres montrent des modèles 3D créés avec l'aide de la technologie de scan 3D d'Artec. Voyons s'il est plus efficace économiquement de faire prester les services de scan 3D ou d'utiliser votre propre scanner 3D pour créer des accessoires virtuels ou des doubles digitaux.

Écoutez Boyd Shermis, Directeur des Effets Spéciaux chez fxtc, inc., un studio à Calabasas, Californie, qui crée et met en scène des effets spéciaux pour le cinéma et la télévision. Boyd est dans le domaine depuis plus de 30 ans, travaillant sur des films comme Speed, avec Keanu Reeves, 60 secondes chrono avec Nicolas Cage et Angelina Jolie, et G.I. Joe : l’Éveil du Cobra avec Channing Tatum et Joseph Gordon-Lewitt. Le studio de Boyd doit très souvent créer ou recréer des visages, des accessoires portables, et d'autres objets divers pour une utilisation dans la chaîne des effets spéciaux.

Après avoir sous-traité pendant des années, Boyd a acheté un scanner 3D à lumière structurée Artec Space Spider chez le partenaire local d'Artec, Source Graphics pour la chaîne de television AMC. Le scanner a été nécessaire pour travailler sur la saison 3 de la serie d'AMC Fear the Walking Dead. Selon Boyd, ils ont choisi l'Artec Space Spider à cause de sa résolution, simplicité d'emploi, disponibilité et coût.

Un modèle 3D d'un fusil AK réalisé avec l'Artec Space Spider

Avant d’acquérir le scanner 3D Artec, à chaque fois qu'il devait obtenir des scans 3D pour un accessoire ou un acteur, Boyd aurait envoyé l'accessoire à un bureau de service de scan indépendant ou fait venir une société de scan au studio pour un scan facial.

« Les scans que nous commandions et recevions par le passé étaient faits par des bureaux de scans bien connus et haut de gamme, et étaient de très haute qualité, » déclare Boyd. « Cependant, comme cette série est basée à Baja California, exporter et livrer les articles à des installations de scan basées à LA n’était pas seulement logistiquement problématique, en particulier parce que beaucoup des accessoires étaient des armes, mais le temps perdu et le coût de la livraison, de l'import et de l'export... tout s'ajoute rapidement. »

Grâce à l'achat de l'Artec Space Spider, Boyd n'a plus besoin de suivre la voie traditionnelle pour obtenir des scans 3D. Au cours des 16 épisodes, il a utilisé le Space Spider pour scanner le visage de plusieurs acteurs, toute une série d'accessoires, un avant-bras et une main.

Un modèle de bâton télescopique fait avec l'Artec Space Spider

“L'Artec Space Spider fait gagner du temps,fait économiser sur la livraison, et permet un contrôle plus précis du scan, » déclare Boyd, qui a normalement besoin de faire plusieurs accessoires portables chaque semaine. Afin de rendre le processus aussi efficace que possible, les accessoires sont placés sur une table tournante qui a des marques graphiques dessus. Les marques servent d'aide visuelle pour le scanner, ce qui aide grandement lorsqu'il suit une surface sans détail remarquable. En enregistrant les marques, le scanner « comprend » quelle partie de la surface il est en train d'enregistrer.

“Notre table tournante est très précisément marquée pour que l'enregistrement des scans soit le meilleur possible,” déclare Boyd. « Nous utilisons également une lumière douce indirecte dans la pièce pour que les textures aient un éclairage joli et uniforme, et nous éclairons même avec la bonne température de couleur. »

Jonathan Levi Orthega de fxtc scanne la machette avec le Space Spider pour Fear the Walking Dead

 

Une fois que le scan est terminé, le post-traitement débute dans le logiciel Artec Studio. De multiples scans sont enregistrés et fusionnés. Après que les scans aient été nettoyés, la base de la table tournante est effacée, les textures sont appliquées, et le modèle 3D obtenu est exporté dans Maya ou 3D Studio Max en tant que fichier .obj. Le modèle 3D est ensuite confié à une société d’effets spéciaux en aval qui les incorpore dans la scène. « Le plus souvent, les diverses armes sont suivies et étendues de manière à pénétrer dans les crânes de zombies », déclare Boyd.

S’ils doivent filmer une scène dans laquelle un couteau est utilisé, l’action est tournée avec un couteau tronqué, c’est-à-dire un couteau sans lame. Afin de suivre le mouvement du couteau, les pixels individuels de sa poignée sont suivi image par image. « Nous pouvons suivre précisément la poignée de la poignée du couteau en utilisant la géométrie de l'accessoire scanné, » déclare Boyd. « Et ensuite une lame virtuelle correspondant exactement peut lui être ajoutée relativement facilement. »

Un modèle 3D d'un couteau poing américain réalisé avec l'Artec Space Spider

Selon l'estimation de Boyd, l'utilisation de leur propre Artec Space Spider a déjà fait économiser à son studio entre $30 000 et $40 000. « Mais les économies vraiment énormes ont été faites en terme de temps. Pas seulement sur le temps de retour, mais aussi en pouvant faire nos propres scans sur site, en fonction de nos propres contraintes temporelles, » dit-il. « Nous tournions à Rosarito, Baja California, et et autrement nous aurions eu à envoyer les accessoires et/ou acteurs à Los Angeles pour les scans. C'était incroyablement pratique, particulièrement pour les acteurs. Les scans des accessoires et des acteurs devenaient encore plus chers avec le voyage à LA et retour, très souvent le scan avec maquillage était très difficile à organiser dans le passé, mais est devenu incroyablement pratique en ayant l'Artec Space Spider sur place. Et obtenir le retour des scans à la fois des acteurs et des accessoires prenait souvent des semaines, ce qui est bien trop long pour notre programme de post-production de télévision au rythme très élevé. Avec l'Artec Space Spider parmi nos outils, nous pouvions planifier le scan n'importe quel jour, et avoir les scans à disposition le même jour. Cela n'avait pratiquement pas de prix. »