Artec au Salon CG

11/12/2011

Tout ceux en Russie intéressés par les évolutions informatiques ont entendu parler du Salon CG - le plus grand rassemblement de l’année du high-tech et des technologies à Moscou. Artec ne pouvait tout simplement pas manquer l'occasion de présenter ses technologies de numérisation 3D à cet évènement majeur dans le domaine de l’infographie. Ce salon annuel est une plateforme de démonstration pour observer les évolutions en infographie et en animation qui ont émergé durant l’année passée.

Autodesc, Pixar, Adobe et Intel ne sont que quelques-unes des sociétés participant à l'événement CG. Les visiteurs ont eu la chance de découvrir les tendances à venir, prendre part aux différents ateliers ou tout simplement se promener dans les halls d'exposition et obtenir ainsi un aperçu de l'avenir numérique.

Écouter quelqu'un louant les progrès technologiques de l'infographie et de l'animation est une chose, expérimenter ce progrès par vous-même en est une autre. Quoi de plus intriguant que de vous voir en 3D?

Au stand d'Artec, les visiteurs peuvent découvrir les produits de l'entreprise: des scanners 3D entièrement portables et légers. En plus de seulement regarder les appareils, ils ont eu la chance de regarder ces scanners à l’œuvre et même de faire un pas dans la réalité 3D eux-mêmes.

Etant à la fois très rapide et très facile d’utilisation, un grand nombre des visiteurs du Salon ont été capturés à l'aide d'un scanner MHT Artec. Tout ce qu'ils avaient à faire était de se figer pendant un court instant en face de la lentille du scanner. Et au cours de la numérisation, les téléspectateurs pouvaient voir le modèle en 3D apparaitre sur l'écran du portable. Le visage a été enregistré en 10 secondes. Le post-traitement par le logiciel Artec Studio prit une minute. Comme le scanner MHT capture aussi la texture en haute définition, le modèle 3D en couleur impressionnant tout le monde !

De nombreux visiteurs voulaient prendre la pose devant le scanner. A la fin de la journée, Artec avait donc à sa disposition une collection d'expressions du visage en 3D : il y avait parfois des sourires, quelques regards sérieux, une ou deux grimaces et plus d'une douzaine de visages curieux.

Avec l'aide des scanners Artec MHT, l'équipe a créé une atmosphère dans laquelle l'impossible devient réalité.