La technologie de scan 3D Artec recrée les dinosaures dans Jurassic World

29/06/2015

Jurassic World vient juste de dépasser tous les records d’entrées pour un week-end de sortie, mettant la barre plus haute pour les artistes des effets spéciaux, tout comme les trois films de la première série de Jurassic Park l'ont fait auparavant. Nous sommes très fiers que nos clients de Legacy Effects aient contribué à ce hit du box office en utilisant un scanner Artec pour créer les dinosaures les plus réalistes jamais vus sur le grand écran !

Voici une vidéo vraiment fantastique des coulisses montrant tout le savoir-faire qu'il a fallu pour obtenir l'une des scènes les plus cruciales, montrant un gros plan de la tête et du coup d'un dinosaure interagissant avec les deux acteurs principaux. C'est merveilleux de voir comment les mouvements et les expressions des dinosaures ont l'air naturel – cet objet animé joue en fait la scène.

A présent, voyons comment l'équipe de LE a fait pour rendre le dinosaure réaliste. Le processus a été assez complexe, comme le montre la vidéo. La partie la plus intéressante pour nous est comment le scanner Artec leur a été précieux. Ils ont commencé par sculpter la tête et le cou du dinosaure, les ont ensuite détaillés, et ensuite, selon le copropriétaire de LE, John Rosengrant, « Steven Spielberg a confirmé à Colin [Trevorrow, le metteur en scène] qu'il devait être plus gros. »

Dans le monde pré scan 3D, ils auraient eu à recommencer le travail depuis le début à partir de rien, mais heureusement ils avaient un scanner portable Artec, MH. Même si c'est un modèle plus ancien, il fonctionne encore très bien pour des effets spéciaux de pointe.

Quand l'équipe a dû faire une mise à l'échelle, ils ont utilisé le scanner MH, que vous pouvez voir au travail à 1:19 dans la vidéo. La solution choisie par les ingénieurs de LE a été le prototypage rapide – ils ont scanné le moule physique avec le MH et l'ont transformé en modèle 3D, qu'ils ont pu ensuite modifier avec un logiciel de DAO.

« Nous scannons ce que les artistes ont sculpté de manière traditionnelle et ensuite, une fois que c'est dans l’ordinateur, nous pouvons changer l'échelle comme nous le souhaitons, » déclare l'ingénieur système de chez LE, Jason Lopes. « Alors, plutôt que de tout recommencer, nous avons pu économiser de nombreuses heures de travail. »

Le scanner MH est ce qui a inspiré la génération suivante de scanners portables, Eva. Tous les deux ont les mêmes résolution 3D, précision de point et champ de vision linéaire, mais Eva scanne encore plus rapidement, peut se targuer d'un taux de précision à distance cinq fois plus haut et reproduit la texture de l'objet scanné, ce qui signifie que vous obtenez un modèle tout en couleur.

Posez une question