Une Harley-Davidson centenaire sur toutes les lèvres

26 Mai. 2021

Par Loretta Marie Perera

Au début de l’année, nous étions ravis de vous raconter l’incroyable histoire d’un homme, de sa moto, et de sa quête d’un demi-siècle visant à remplacer une pièce cassée et indisponible pourtant essentielle pour faire démarrer la moto. Afin de remettre cette Harley-Davidson de 1919 en état de marche, Artec Space Spider a été utilisé au cours d’un scan simple mais crucial qui a permis de numériser et de traiter la pièce cassée en haute résolution et dans ses moindres détails – les données sous la forme d’un modèle 3D ont ensuite été imprimées en 3D pour remplacer la pièce en question, apportant ainsi une solution à ce problème en apparence simple mais jusque-là insoluble.

Il n’en a pas fallu plus pour que la Harley centenaire sillonne de nouveau les routes !

L’histoire de cette Harley de 1919 a beau se dérouler aux Pays-Bas, où elle rugit déjà dans les rues, cela ne l’a pas empêchée de faire le tour du monde.

Nous sommes particulièrement contents de l’article de Quality Digest consacré à cette moto épique et à la façon dont les nouvelles technologies ont ramené une moto ancienne à la vie.

Cette histoire a même franchi la barrière des langues.

Le site allemand AutoCAD relate, lui aussi, en détail cette mission spéciale, que vous pouvez lire ici.

Au Canada, Moto Journal raconte en français la fin magistrale de cette quête de 50 ans, tout comme 3DNatives (en français et en anglais).

Nous sommes particulièrement émus par cette vidéo, dans laquelle la moto elle-même relate les longues recherches de sa pièce manquante.

Comme le dit l’histoire, les pièces introuvables sont désormais celles que nous pouvons recréer – un des plus grands avantages du scan 3D et des solutions qu’il offre.