Un toucan blessé recommence à chanter grâce à son bec imprimé en 3D

Résumé : Après avoir été attaqué et gravement blessé par une bande d’adolescents, Grecia le toucan avait besoin d’un nouveau bec.

Objectif : Utiliser un scanner 3D portable pour créer un bec de remplacement qui permettrait au toucan de manger, de voler et même de chanter comme avant.

Outil utilisé : Artec Space Spider

Cette année a connu beaucoup de hauts et de bas pour un adorable Costa Ricain. En Janvier, il s'est retrouvé dans un refuge après une attaque par une bande d'adolescents qui l'ont laissé sévèrement mutilé. Peu après, il s'est retrouvé à la une des médias locaux, touchant le cœur des lecteurs si profondément qu'ils ont commencé une campagne de levée de fonds sur les réseaux sociaux pour lui obtenir une prothèse. Voici Grecia, le héros de cette histoire, qui aura bientôt un tout nouveau bec imprimé en 3D.

Pour aider Grecia, à présent résident d'un refuge local, ZooAve, à retrouver la partie manquante de son bec, quatre sociétés locales de technologies 3D, Ewa Corp, Elementos 3D, Publicidad Web et Grupo SG, un distributeur pour 3D Systems et Artec 3D, ont uni leurs forces. Alors que sa blessure se résorbait, Grupo SG a scanné le bec de Grecia à la mi-mars.

Comme il était impossible de prédire la réaction du toucan au scan, une des options était de l'anesthésier, mais Carmen Soto, le vétérinaire de ZooAve supervisant le développement du bec prosthétique, l'a déconseillé. Au final, il a été décidé d'immobiliser Grecia de manière à respecter son confort et à ce qu'il soit suffisamment détendu pour rester immobile 10 minutes de manière à ce qu'il puisse être scanné sans encourir de stress supplémentaire.

Le travail a été en fait plus facile que prévu grâce à l'Artec Spider, qui capture les détails les plus fins même si l'objet bouge un peu, et il n'y a pas eu besoin d'anesthésier Grecia pour la session de scan. Il semblait en fait essayer de rendre le travail le plus simple possible – il a été très calme durant la session, et Spider a produit une image 3D haute définition du moignon de la partie supérieure du bec, apportant les données géométriques nécessaires à la fabrication de la prothèse.

L'image 3D va être à présent utilisée par les modélisateurs 3D d'EwaCorp et de la société d'impression 3D Elementos 3D. L'équipe aura besoin de tester différents matériaux et designs pour s'assurer que la prothèse s'adapte parfaitement a moignon. Pour les fixer l'un à l'autre, l'équipe devra sûrement utiliser des vis car tout type d'adhésif comprenant des composants chimiques sera probablement rejeté par l'organisme du toucan.

Le nouveau bec devrait permettre à Grecia de se nourrir seul, alors qu'il est en ce moment principalement nourri par le personnel de ZooAve, ne consommant que très peu de nourriture de lui-même. La prothèse doit être très résistante et légère et doit assurer une régulation thermique semblable à un bec naturel en bon état, qui est en gros un mur fin de kératine recouvrant un intérieur en os spongieux. La plus grande difficulté est que le toucan est encore en croissance, et pourrait avoir besoin d'une nouvelle prothèse dans quelques mois.

Croisons donc les doigts pour Grecia et continuons à suivre cette histoire – à bientôt pour plus de nouvelles.