Des modèles 3D sublimes en RV/RA en quelques minutes : la méthode Pikcells, avec Artec Eva

Défi : Scanner rapidement et précisément des meubles, cuisines, vêtements, etc., puis transformer ces scans en modèles 3D incroyablement réalistes pour des applications de réalité augmentée (RA) et de réalité virtuelle (RV)

Solution : Artec Eva, Artec Studio, 3ds Max

Résultats : Artec Eva est régulièrement utilisé à la fois en interne et chez des clients pour scanner des objets difficiles à modéliser en 3D, en particulier ceux présentant des géométries complexes, après quoi ces scans sont transformés en modèles 3D prêts pour la RA/RV

Que vous fassiez du shopping pour des vêtements, une voiture ou des meubles, l’expérience traditionnelle du lèche-vitrine peut être pénible et frustrante.

Vous devez visiter une multitude de magasins ou showrooms à travers la ville et, pour y arriver, vous devez vous faufiler dans les embouteillages, sans être sûr, une fois sur place, de trouver ce que vous cherchez.

Et c’était avant que l’épidémie de Covid-19 et les mesures de confinement qu’elle a entraînées rendent toute virée shopping impossible pendant des mois.

Jane Carver, artiste numérique chez Pikcells, en train de scanner un canapé avec Artec Eva

Depuis, de nombreuses entreprises qui avaient rejeté la RV et la RA leur manifestent un intérêt renouvelé. Jadis considérées comme par trop complexes et ne valant pas l’investissement nécessaire pour développer des solutions viables, la RV et la RA font un retour en force, en particulier dans le secteur de la vente au détail.

Si le coût de leur introduction peut sembler prohibitif à tous sauf aux plus grands acteurs du marché, les spécialistes indépendants en création de contenu 3D photoréaliste, en design et en interactivité en ligne peuvent faire en sorte que même les petites entreprises puissent rivaliser avec les leaders du marché.

Pikcells fait partie de ces entreprises spécialisées. Cette agence britannique de création de contenu primée crée du contenu interactif et des environnements générés par ordinateur si réalistes que même les spécialistes peuvent s’y méprendre. L’entreprise compte parmi ses clients : Wren Kitchens, GE, SubZero/Wolf, Kronospan, Masterbrand Cabinets, LG, Samsung, etc.

Scène de cuisine numérique créée par Pikcells

Depuis 2003, petites et grandes entreprises se sont tournées vers elle pour sublimer des modèles 3D de leurs produits, y compris du mobilier sur mesure, des cuisines et des intérieurs complets, des vêtements personnalisés, et bien davantage.

L’équipe chevronnée de designers d’intérieur, d’artistes numériques et de développeurs de logiciels de Pikcells s’est taillé une réputation de génies incontournables des effets spéciaux numériques et de solutions interactives hautement fonctionnelles dans une multitude de secteurs.

Cuisine numérique réaliste conçue par Pikcells

En quelques semaines à peine, les spécialistes en scan et modélisation 3D de l’entreprise peuvent transformer un entrepôt rempli de produits en modèles 3D époustouflants prêts pour des environnements de RV/RA et des applications interactives.

Pour opérer leur magie, ils disposent d’une palette d’outils, y compris la photogrammétrie, la modélisation 3D et le scan 3D portable.

Un artiste numérique de Pikcells sculpte un modèle 3D réaliste d’un coussin de canapé

La photogrammétrie a fait ses preuves en tant que solution de numérisation d’objets réels, en particulier de leur texture, tandis que la modélisation 3D est connue à travers le monde comme moyen inégalé de créer des modèles numériques pour tout ce qui va des jeux vidéo aux effets spéciaux numériques en passant par les films.

Ces deux outils ont toutefois des défauts, les principaux étant la grande quantité de temps qu’ils nécessitent, ainsi que les casse-têtes qu’ils posent dès qu’il s’agit de numériser ou de modéliser des surfaces organiques complexes.

À ces égards et d’autres, le scan 3D éclipse – c’est le moins que l’on puisse dire – les deux outils. Avant d’adopter leurs technologie et approche de scan 3D interne, Pikcells a étudié attentivement les meilleures solutions sur le marché.

Pour l’aider dans sa recherche, elle a contacté les spécialistes en scan 3D d’Europac 3D, revendeur certifié Or d’Artec.

Pour reprendre les propos de Mark Beckett, d’Europac 3D, « lors de notre première rencontre, nous avons recommandé à Pikcells le scanner 3D portable Artec Eva. Lorsque l’équipe nous a montré sa méthode de travail et expliqué le genre de résultats qu’elle recherchait, nous avons compris qu’Eva serait la solution idéale. »

Intérieur 3D avec un canapé numérisé par Artec Eva

Artec Eva est un scanner 3D couleur léger qui acquiert des millions de points de données par seconde. Facile à utiliser et à manier, et ce dès le premier jour, l’Eva de Pikcells a scanné des centaines d’objets, y compris des canapés et des meubles de toutes tailles, des salles de bains, des vêtements, et bien plus.

Au fil des semaines, l’équipe a eu recours à Eva pour atteindre des niveaux sans précédent de qualité tout en réduisant la durée des projets de plusieurs heures, voire de plusieurs jours.

Scan avec Artec Eva d’un pavé fabriqué à la main

Richard Benson, directeur de création chez Pikcells, souligne les changements apportés par Eva : « Avant l’acquisition d’Artec Eva, la numérisation de certains objets nous prenait beaucoup de temps. Nous utilisions des instruments de mesure traditionnels pour collecter des données qui étaient ensuite transférées dans notre logiciel de modélisation 3D et lentement interprétées en géométrie. »

Modèle 3D d’un pavé à partir du scan d’Artec Eva

Et de poursuivre : « Eva est une partie essentielle de notre travail qui nous permet de créer des maillages précis en quelques secondes à peine. »

Conception d’une chemise sur mesure via l’application de Threadmark

Un autre projet notable auquel a participé Eva a consisté à scanner un mannequin pour une application créée avec WebGL. La startup Threadmark avait besoin d’une application en ligne qui conférerait à ses clients le pouvoir de créer facilement leurs propres chemises sur mesure. L’application elle-même est conçue pour pouvoir gérer plus d’un milliard d’associations différentes de tissus et de styles.

Scan d’un mannequin pour créer l’application de chemises sur mesure de Threadmark

Pouvoir zoomer, visualiser et examiner la chemise sous tous les angles offre aux clients la capacité unique de créer leurs propres chemises. Cela augmente également le degré de clarté des produits en ligne. Ainsi, lorsque les clients reçoivent leurs nouvelles chemises, leur niveau de satisfaction à l’égard des produits est plus élevé que jamais.

L’application de Threadmark pour créer des chemises personnalisées

Vous pouvez en savoir plus sur cette application et la tester ici.

« C’est un exemple éloquent de ce qu’il est possible de réaliser en utilisant ensemble le scan 3D, WebGL et des compétences ciblées en design. Cette application est conçue pour des chemises sur mesure, mais elle pourrait tout aussi bien être utilisée avec n’importe quel autre vêtement, voire l’intérieur d’une maison, d’un bureau, ou une voiture. Nous discutons avec nos clients de solutions allant bien au-delà des exigences techniques du projet », explique Benson.

Modèles 3D d’un canapé et d’un fauteuil en cuir à partir des scans d’Artec Eva

La facilité de transport et la légèreté d’Eva permettent aux spécialistes en scan de Pikcells de l’emporter avec eux chez leurs clients, où ils peuvent numériser un showroom entier de meubles ou d’autres objets en quelques heures.

Salon et ensemble canapé scannés avec Artec Eva et conçus en 3D par Pikcells

Pikcells a également créé une démo de boutique en ligne en réalité augmentée, utilisable sur un téléphone ou une tablette. Les clients peuvent ainsi faire leur shopping depuis n’importe quel endroit et visualiser des modèles 3D réalistes des produits d’une entreprise superposés sur leur environnement immédiat et repositionnés à volonté.

Selon Richard Benson, « bien que, dans la démo en ligne, vous voyiez des exemples de meubles scannés et modélisés en 3D, ces produits peuvent être remplacés par n’importe quel objet proposé par une entreprise. »

Il poursuit : « Qu’il s’agisse de produits de détail présentés dans des rayons, de vêtements de cérémonie ou décontractés, ou de n’importe quel objet de la taille d’une cerise jusqu’à une Ferrari flambant neuve garée dans l’allée de votre maison, nous pouvons leur donner vie pour que les clients puissent facilement interagir avec eux dans une RA limpide. »

Pavés de Pikcells en réalité augmentée

En ce qui concerne la possibilité pour l’entreprise de transporter son Artec Eva pour des projets de scan éloignés, Jane Carver, artiste numérique chez Pikcells, explique : « Quand nous emportons Eva sur le site d’un client, nous pouvons presque être sûrs que celui-ci voudra observer le processus de scan. »

Et de continuer : « Ils sont fascinés par ce qu’ils voient, et cela leur inspire confiance d’observer la rapidité et la facilité avec lesquelles nous créons des modèles 3D réalistes de leurs produits juste sous leurs yeux. La clé pour obtenir un bon modèle 3D est de prévoir à l’avance afin de vous assurer que chaque partie de l’objet, y compris son dessous, peut être scanné. »

Boutique en ligne en RA de Pikcells : https://www.pikcells.com/lab/augmented-reality-webstore

Une fois que tout a été numérisé, l’équipe fait un Enregistrement global dans le logiciel Artec Studio. Après quoi elle nettoie le scan autant que nécessaire en supprimant le plateau de scan ou d’autres objets indésirables. Puis elle utilise l’Alignement automatique pour fusionner les scans.

Pour reprendre les propos de Carver, « un alignement automatique déplace en général l’objet pour qu’il soit de nouveau aligné avec le scan original, et cela fonctionne à merveille ».

Après cette étape, « nous utilisons habituellement la Fusion nette pour garder des plis précis ou du grain à une résolution de 0,5 environ. Plus ce chiffre est bas, plus les détails sont fins et plus le traitement est long ». Ils utilisent ensuite la Suppression des valeurs aberrantes ou le Filtre Petits objets en cas d’objets indésirables à l’arrière-plan.

Configurateur en magasin Pikcells pour le choix de meubles sur mesure

Une fois le modèle 3D final prêt, « tout fusionné et joli », pour récupérer la texture originale, « nous retournons sur l’onglet de texture et nous sélectionnons les scans originellement utilisés pour créer le modèle 3D auquel nous voulons ajouter une texture, explique Carver. Dans nos paramètres par défaut, la “normalisation de texture” est activée et la taille de la texture produite est la plus élevée possible, mais nous pouvons faire des ajustements au cas par cas. »

Puis, ils exportent le fichier au format OBJ depuis Artec Studio. Celui-ci peut être directement ouvert dans 3ds Max ou une autre application – ou, pour des résultats de pointe, le modèle scanné sera retopologisé/nettoyé afin d’optimiser le volume des données du scan.

Configurateur en magasin Pikcells avec un modèle 3D d’un ensemble canapé scanné avec Artec Eva

En ce qui concerne le regard de Pikcells sur l’avenir de la RV/RA dans les mois et les années à venir, « ce que nous voyons aujourd’hui n’est, d’après nous, que le tout début de ce qui va s’étendre à une multitude de secteurs divers », commente Richard Benson.

« Nous observons une hausse énorme de la demande en shopping en ligne rapide et simple, et pour beaucoup de produits, cela nécessite un contenu 3D réaliste hautement interactif, poursuit-il. Si vous voulez que l’expérience en ligne éclipse le shopping en personne, les clients doivent voir des versions numériques précises et réalistes de ce qu’ils recevront. Pikcells peut accomplir cela. »