Artec Eva aide un fabricant de meubles à économiser des milliers de dollars et des semaines de développement

Résumé : Un producteur de meubles sur mesure créait des prototypes physiques de nouveaux designs de meubles, puis les envoyait dans une usine à l’étranger pour qu’ils y soient produits.

L’objectif : Scanner le prototype, puis prendre le modèle 3D et le perfectionner numériquement avant son envoi électronique à l’usine.

Outil utilisé : Artec Eva

Un fabricant de meubles sous-traite le scan 3D à Artec pour améliorer la productivité, gagner du temps et économiser sur les coûts.

MU Form Furniture Design est une société basée à Oakland qui conçoit, fabrique et distribue des produits d'ameublement pour les maisons modernes et les entreprises. La société a toujours beaucoup de commmandes, parce que des designs bons et originaux sont toujours recherchés par les architectes et architectes d'intérieur.

Le principal matériau avec lequel MU Form travaille est du contreplaqué curbé de haute qualité, qui est un des matériaux les plus utilisés dans l'industrie grâce à sa capacité de créer une variété de formes de chaises, tabourets et tables.

Les spécialistes de la compagnie cherchent à créer des designs qui sont difficiles à copier ou répliquer pour les autres fabriquants.

Le chaise de salle à manger en rouge et gris, conçu par Po Shun Leong de chez MU Form.

“Nos designers ont pour tâche de développer des designs de meubles qui ont besoin de beaucoup d'essais/erreurs en développant des prototypes physiques des chaises et tabourets,” déclare Mark Leong, PDG de MU From.

Pour produire un meuble original, MU Form enverrait normalement un prototype vers une entreprise à l'international pour qu'il effectue une rétro-ingénierie du modèle en utilisant une fraiseuse pour créer un moule de bois.

La méthode précédente d'enregistrer les dimensions de la chaise V pour sa production.

“Bien que cette méthode ait fonctionné pour que nous puissions commencer à faire une représentation du prototype de la chaise ou du tabouret, elle ne nous permettait pas de faire les réglages fins de certaines des courbes et surfaces dont nous savions qu'elles avaient besoin d'être changées pour la production finale du meuble.” déclare Mark.

Par exemple, des surfaces qui devaient être absolument plates ne pouvaient être ajustées pour le moule dans les étapes initiales. A la place, un travail à la main devait être fait sur le moule, ce qui conduisait parfois à des inexactitudes dans les pièces de production finale. De plus, cette méthode ne permettait pas de créer une réflexion du meuble, ce qui permettait d'assurer une symétrie précise.

“Bien que les résultats nous permettaient de lancer la production du meuble, elle ne nous permettait pas de répondre à nos attentes en matière de qualité et régularité,” déclare Mark.

La société a récemment commencé à sous-traiter les services de création de modèles 3D aux bureaux Artec de Palo Alto, CA.

La chaise de salon V en noir, conçue par Po Shun Leong de chez MU Form.

Voici à quoi ressemble la processus de production à présent : le designer ameublement développe le prototype physique de la pièce d'ameublement. Pour faire la rétro-ingnierie de la pièce, le prototype est scanné en 3D avec Artec Eva. Les données de points brutes sont alors utilisées pour créer les contours dans Rhino 3D, en particulier pour modéliser précisément chaque nuance, courbe et rayons.

Les surfaces planes peuvent être recrées dans le programme. Pour une pièce symétrique, le modèle est copié par réfelxion. Le résultat est un modèle final qui a été modifié au minimum pour éliminer les défauts du prototype.

Le modèle 3D est alors envoyé par email à l'usine qui crée un moule de métal avec une machine CNC, directement à partir du fichier. La société utilise aussi des rendeurs de modèles 3D pour le traitement des brevets et pour montrer les prochains produits à des clients potentiels.

La Chaise de Salon V en marron.

Le prototype de la Chaise V a été numérisé par Rachel Yasilove de chez artec. Voici ce qu'elle dit :

“Le processus de scan a été très rapide, ne prenant que de 10 à 15 minutes. En général, il était assez facile de scanner. La chaise est en bois avec un fini matte, et certines lignes de grain ont aidé Eva à rester sur la voie. J'ai capturé le devant, l'arrière, les bords et les poignées séparément et je les ai ensuite collés avec l'outil d'alignement.”

Le prototype de la Chaise V, scanné en 3D avec Eva.

“Je devais juste m'assurer de faire très attention aux bords pour collecter suffisament de données pour un coutour clair. Le scanner a bien fonctionné avec ces zones. Il a été utile de positionner la chaise sur un sol texturé ou contre un mur pour maintenir le suivi.”

“Le traitement a pris moins d'une heure. Après avoir aligné les données ensemble, nous avons utilisé les algorithmes Enregistrements, Ignorer les Extrêmes et Fusion Lisse, ce qui a très bien foctionné. Nous avons pu amener nos données à une précision de .1 assez rapidement. Le siège a donné 1,7 millions de polys / 89,2 Mb. Chaque pied a nécessité 550k polys/30Mb. Nous avons exporté les fichiers sous format STL et les avons envoyés par email au client par un lien de téléchargement.”

Le modèle 3D de la Chaise V dans Artec Studio.

L'utilisation des scanners Artec a aidé MU Form à significativement augmenter la qualité et la constance de leurs meubles, tout en augmentant la productivité, faisant économiser de temps de développement et en réduisant les coûts de production.

“Cela nous a permis de faire un réglage numérique fin de nos meubles dans un espace digital de manière à ce que l'usine de moules puisse faire un moule métallique par CNC (par opposition à un moule en bois) d'après une représentation numérique de la chaise ou du tabouret dans un laps de temps bien plus court que lors du processus précédent qui nécessitait d'envoyer le prototype et de développer le moule à la main,” daclare Mark. “Un moule métallique CNC permet la production d'une bien meilleure qualité de meubles.”

Ce moule métallique pour la Chaise V, obtenu en utilisant la nouvelle méthode.

Le temps nécessaire pour créer un moule a été réduit de 60-90 jours à 20 jours, et les économies sont estimées à 10-15%.

Mark dit qu'il est très excité par la précision:”La précision de la rétro-ingénierie des prototypes et avoir la capacité de faire des réglages fins des modèles numériques nous permet d'avancer vers une toute nouvelle qualité et constance de nos meubles.”

Mark ajoute que MU Form planifie de continuer à travailler avec Artec pour faire d'autres pièces d'ameublement, y compris des tables, chaises longues de salon et autres pièces de plus grande taille.

Contactez-nous