Les scanners Artec ont été engagés dans la production de “World War Z”

Résumé : L’équipe des effets visuels du film World War Z devait créer rapidement et précisément des copies numériques d’une centaine d’objets, dont des acteurs, des accessoires, des véhicules, des costumes, des décors et des lieux.

L’objectif : Utiliser deux scanners 3D professionnels sur le tournage pour numériser une large palette d’objets, y compris le visage et le corps des acteurs, des armes, des vêtements, etc. La durée moyenne de scan par acteur était de moins de 5 minutes.

Outil utilisés : Artec MHT, Artec L

2h3D Ltd, basés près des Studios Pinewood et Shepperton au Royaume-Uni, ont une liste de crédits cinématographiques remontant à 15 ans. Leur travail inclus des superproductions hollywoodiennes, des projets récompensés tels que Dr Who, la Boussole d'Or, Harry Potter, Sherlock Holmes, pour n'en nommer que quelques uns. Durant la préproduction de « World War Z », 2h3D ont été approchés par le département des effets spéciaux du film, pour discuter comment ils pouvaient aider à la capture digitale des ressources de la future production, tels que les décors et lieu, les corps, costumes, véhicules et accessoires. La société a alors travaillé aux côtés du département Effets Spéciaux dans différents pays incluant Malte, la Hongrie, l’Écosse, l’Angleterre, ainsi qu'aux studios Shepperton et Elstree, pour livrer environ 100 ressources qui ont ensuite été utilisées dans le film.

« World War Z » est un film d'horreur qui est sorti récemment dans les cinémas à travers le monde et a été encensé par la critique. Le film, réalisé par Marc Foster, est tiré du roman éponyme de Max Brooks. Brad Pitt y joue Gerry Lane, un ex inspecteur des Nations Unies qui doit trouver un moyen de stopper un pandémie « zombie-esque », en voyageant autour du globe pour combattre cette menace contre l’humanité.

Les scanners Artec ont été utilisés pour digitaliser les armes, de multiples bagages pour la scène de crash de l'avion, de même que des acteurs et leurs costumes détaillés.


Zombie 3D models for World War Z made with Artec scanners

Zombie 3D models for World War Z made with Artec scanners

Zombie 3D models for World War Z made with Artec scanners

Object 3D scans for World War Z

Object 3D scans for World War Z

Le processus

Pour le scan, un scanner Artec MHT (pour les têtes/visages et les accessoires) et un scanner Artec L (pour les corps) ont été utilisés, en conjonction avec une table tournante motorisée. La capture de chaque acteur a pris moins de 5mn et les scans de la tête ont été faits en moins d'une minute. Alors, Artec Studio a été utilisé pour traiter et éditer les données de scan avant d'exporter le modèle fusionné vers un autre programme pour le traitement et la poly-sculpture.

2H3d a alloué 2 jours au traitement et à l’édition de chaque corps, en incluant la fusion du scan de plus haute résolution de la tête avec les données du corps. Parfois, ce processus prenait moins de temps, parfois plus – cela dépendait de comment se tenait le sujet et de la complexité de son costume.

Nous avons demandé à 2h3d pourquoi ils avaient choisi un scanner Artec. En plus de la qualité des données, plusieurs raisons les ont attirés vers nos systèmes:

1) Portable. Leurs deux scanners (MHT + L) tiennent dans un seul sac de camera de taille normale, pris a bord dans un avion en tant que bagage à main, leur équipement n'est donc jamais à la merci des bagagistes de l’aéroport.

2)Pas d'installation complexe. Pas de calibration avant le scan et approche plug-and-play, permettaient de démarrer le scan aussitôt qu'ils arrivaient sur la scène.

3) Les gros travaux ne sont pas un problème. Le logiciel est intelligent : il utilise le multi-filage et un traitement 64-bits. Ceci signifie qu'il peut traiter une grande quantité de données.

4) Scanner les humains est facile. Artec studio est livré de base avec la fonction « d'alignement non rigide ». Cet algorithme aide l’opérateur à obtenir un scan de corps humain de haute qualité même si le sujet bougeait durant le scan.

5) Scanne les objets sombres ou noirs. 2H3d a scanné près de 200 sujets dans 5 lieux. Chacun portait un costume et les scanners ont été capables de scanner chacun d'entre eux, quel qu’était leur couleur ou leur brillance, bien que d'habitude les scanners aient des difficultés à scanner les objets noirs ou brillants.

6) Lumière ambiante : pas un problème. Contrairement aux autres scanners que 2h3D a essayé, les scanners Artec ne sont pas gênés par la lumière ambiante. Ceci signifie qu'ils n'ont pas eu à construire une scène spéciale et coûteuse pour le scan 3D. Ceci a permis d’économiser beaucoup de temps et d'argent.

Résultat

« En considérant la quantité de sujets à scanner, les nombreux lieux, les zones exiguës dans lesquelles nous étions censés nous installer et les fenêtres assez courtes durant lesquelles nous pouvions installer et scanner, les scanners Artec étaient la seule solution faisable. Avec une interface USB plug and play et l'absence de calibration, ils sont l'outil parfait à utiliser dans le monde souvent chaotique de la production cinématographique. Nous avons été ravis de leur utilisabilité in situ et les données résultantes de retour au studio, et nous continuons à les utiliser intensivement dans tout notre travail de production. » dit Guy Hauldren – Directeur – 2h3D Ltd. Chef du scan pour World War Z.