Vilebrequin

Au premier abord, ce vilebrequin ordinaire semble à la portée de la majorité des scanners 3D. Mais un examen plus minutieux révèle les nombreux écueils auxquels même les meilleurs d’entre eux pourraient se heurter. Le vilebrequin est en quelque sorte le " squelette " rotatif du moteur à combustion interne. Autrement dit, les pièces où l’axe rotatif est relié aux pistons sont constamment polies par la friction. Les tourillons, par exemple, sont des surfaces très brillantes. D’autres zones sont très difficiles à scanner, tels les passages d’huile — les petits orifices situés le long de l’axe.

En regardant l’extrémité de l’arbre à cames (le bout pointu), vous verrez qu’un niveau de détail plus élevé est nécessaire pour numériser précisément les dents du pignon de distribution de l’arbre à cames et les légers filets autour de la queue de vilebrequin. Dans des cas comme celui-ci, pouvoir combiner harmonieusement les capacités de deux scanners différents simplifie énormément la tâche. Pour tirer profit de la flexibilité offerte par la suite de solutions 3D d’Artec, nous nous sommes appuyés sur les forces de deux scanners portables incroyablement puissants. Nous nous sommes servis de la résolution exceptionnelle d’Artec Space Spider ainsi que du large champ de vue et de la vitesse de scan élevée d’Artec Leo pour créer un modèle remarquablement précis à partir des données brutes combinées.

Fort d’une vitesse de reconstruction 3D maximale de 80 images par seconde, Artec Leo est un des scanners 3D portables professionnels les plus rapides sur le marché. En à peine quelques balayages, Leo a produit des scans incroyablement purs des surfaces de l’objet, y compris celles difficiles à atteindre tels les petits passages d’huile.

Pour l’extrémité de l’arbre à cames, la précision de 0,05 mm et la résolution de 0,1 mm d’Artec Space Spider n’ont fait qu’une bouchée de la pièce. Certaines zones brillantes étaient situées à côté du pignon de distribution, mais ce scanner 3D à lumière structurée traite les surfaces réfléchissantes comme nul autre et a ainsi pu les numériser sans encombre.

Temps de Scan: 
15 minutes
Temps de traitement: 
12 minutes
Télécharger le modèle 3D:
OBJ [23.21 MB]
STL [55.95 MB]
PLY [19.64 MB]
WRL [30.68 MB]