Eva scanne son premier sous-marin

23/02/2016

La technologie de scan 3D est utilisée pour restaurer et préserver le plus petit sous-marin de la marine de l'Allemagne Nazie.

Qui peut dire combien le patrimoine historique a été détruit par le temps, l'homme et la nature ? D'innombrables monuments et artefacts ont été perdus pour toujours, ne laissant de traces que dans des manuscrits, livres, photos et souvenirs de ceux qui ont été assez chanceux pour les voir. Mais les choses ont changé depuis l'avènement du scan 3D alors que de plus en plus d'instituts et de musées ont commencé à adopter la technologie pour sauvegarder un héritage précieux et fragile en 3D.

Les scanners Artec ont été beaucoup utilisés pour numériser des collections de musées et des sites historiques, depuis le scan de reliefs Assyriens au British Museum jusqu'à la capture en 3D de sites de fouilles avec des os fossilisés d'animaux préhistoriques et d'hominidés au Kenya.

L'étendue de la préservation du patrimoine n'est pas limitée aux antiquités et aux fossiles, cependant. Des artefacts de l'histoire plus récente doivent aussi être conservés. Un des exemples de tels artefacts est ce mini sous-marin Biber qui a été scanné en 3D par le partenaire hollandais d'Artec Erwin Kanters, directeur de la société Miniyours.

Scan de la coque avec Artec Eva. Photo : Roland Blok, Stichting Maritiem Erfgoed K-Verband

Le Biber, le terme allemand pour le castor, était le plus petit sous-marin pour une personne de la Kriegsmarine, la marine de l'Allemagne Nazi. Il pouvait transporter des mines et deux torpilles attachées de chaque côté de la coque et a été utilisé pour attaquer des navires au large des côtes belges et hollandaises durant la Seconde Guerre Mondiale.

Le sous-marin a été développé en moins de six semaines en février 1944 avec pour objectif d'aider à repousser l'imminente invasion des Alliés. De nombreux défauts de conception ont découlé de cette hâte, ce qui signifiait que les pilotes du Biber étaient virtuellement embarqués dans des missions suicides. Entre janvier et avril 1945, 109 Bibers ont été envoyés en opérations et seuls 32 ont survécu.

Le Biber scanné avec l'Artec Eva a coulé avant d'entrer en action. Le sous-marin a été découvert profondément enfoui dans la vase d'une rivière en Hollande il y a quelques années, et la Fondation Hollandaise de l'Héritage Maritime Stitching Maritiem Erfgoed K-Verband a demandé à Erwin Kanters de le scanner en 3Dpour capturer ses mesures et pour restauration et préservation.

« Parce que le métal était vieux et abîmé, il était assez simple de le scanner parce qu'il y avait assez de points remarquables sur la surface du métal, » déclare Erwin.

Scan de la coque avec Artec Eva. Photo : Roland Blok, Stichting Maritiem Erfgoed K-Verband

En utilisant Eva connecté à un pack de batterie, qui permet un scan stable dans des endroits sans source d'électricité, Erwin a scanné la coque, l'hélice et les torpilles. Même si le Biber est un sous-marin de poche, c'était un objet assez grand pour le scanner, et en prenant en compte toutes les côtes et les trous qui devaient être capturés, le scan a pris un jour entier, générant 10 fichiers de données brutes de 3GB chacun.

Scan de l'hélice avec Artec Eva. Photo : Roland Blok, Stichting Maritiem Erfgoed K-Verband

« J'ai trouvé utile de faire de multiples fichiers et de scanner le sous-marin par section pour obtenir la précision maximum, car chaque section nécessitait de nombreux scans, » dit Erwin. « Je trouve Artec Studio très rapide et simple d'emploi. Même si je préfère faire le post-traitement manuellement, le post-traitement automatique est simplement fantastique ! Les algorithmes d'Artec Studio aident beaucoup au traitement. J'apprécie particulièrement l'alignement contraint avec fermeture de boucle. »

Une partie de la coque dans Artec Studio 10.

L'hélice dans Artec Studio 10.

Erwin a traité l'hélice et des parties de la coque, et la plus grande partie du traitement a été fait par l'équipe de la fondation. Ils reconstruisent à présent le Biber, planifiant de l'exposer dans le futur, ce qui pourrait prendre du temps car il est très endommagé.

Posez une question