Artec Space Spider redonne le sourire aux patients portant des implants dentaires

14/04/2019

Aujourd’hui, plus de trois millions d’Américains portent des implants dentaires, et plus de 500 000 s’y ajoutent chaque année. Plus de 35 millions d’Américains ont perdu toutes les dents de l’une de leurs deux mâchoires. La demande en implants dentaires n’a jamais été aussi grande, en particulier chez la génération des baby boomers.

À la différence des dentiers et des couronnes, les implants dentaires sont conçus pour durer toute une vie. Ils sont presque aussi résistants que de vraies dents, ne se carient pas, et semblent si naturels que personne ne remarquera jamais la différence. Toutefois, pour être efficaces, les implants doivent être conçus et placés avec le plus grand soin et la plus grande précision. Autrement, il peut y avoir un risque élevé de complications, notamment de mauvais alignement.

Situé en Californie, le Centre d’implantologie dentaire a intégré le scan 3D à son processus synergique de pointe pour fournir des implants parfaitement alignés à ses patients. Par le passé, l’équipe du cabinet dentaire utilisait la photographie 2D combinée à un scanner intra-oral Trios. Toutefois, les résultats étaient, au mieux, inexacts, et trop de temps était nécessaire pour les travailler avant et après l’envoi au laboratoire.

L’équipe a ensuite essayé un scanner facial 3D bon marché. C’est à ce moment-là qu’elle s’est rendu compte qu’elle était sur la bonne voie mais que la mauvaise qualité des scans créait davantage de problèmes qu’elle n’en résolvait. 

Le Dr Sambhav Jain et le Centre d’implantologie dentaire ont trouvé la solution avec l’aide de Fernando Polanco, spécialiste en technologies dentaires numériques, qui a comparé de nombreux scanners dentaires portables avant de finalement porter son choix sur Artec et son scanner 3D unique Space Spider, qui accélère et simplifie sa procédure complexe AllOnX Tx de manière fiable.     

Fernando Polanco a collaboré avec l’expert en scan 3D Bo Helmrich, de Digitize Designs, revendeur agréé Or Artec, pour se procurer Space Spider.

« Aucun scanner sur le marché ne peut égaler la rapidité, la flexibilité et la précision de Space Spider en matière de scan facial et dentaire », commente Bo Helmrich.

C’était la pièce manquante du puzzle. Scanner 3D couleur portable de haute précision et à lumière structurée, Space Spider scanne rapidement et est facile à utiliser. Le scan a directement lieu dans le logiciel Artec Studio, acclamé par les professionnels et qui permet de voir le scan apparaître à l’écran en temps réel. « Cela prend environ 10 secondes de scanner le visage entier du patient, et moins de 3 secondes de scanner le reste de son sourire. Toutes les images doivent être alignées sur les dents supérieures pour que l’alignement soit parfait. Puis encore 4 ou 5 minutes seulement sont nécessaires pour le post-traitement », explique Fernando Polanco.  

M. Polanco a créé un protocole unique qui accélère et simplifie le processus. L’intégration du scanner Artec Spider à la dentisterie numérique facilite la conception pour le technicien, comme le raconte le spécialiste dans cet article du magazine CBCT.

Le Dr Jain explique comment Space Spider est devenu la clé de voûte du processus : « Nous effectuons le scan directement dans le cabinet, avec le patient assis dans le fauteuil. Cela ne dérange pas les patients d’attendre de voir apparaître leur nouveau sourire et d’interagir avec ce genre de technologie. Prendre des photos 2D était difficile pour nous parce que les patients, qui sont nombreux à avoir des dents cassées ou manquantes, ne parviennent plus à sourire avec confiance. Leur montrer un visage 3D, tels ceux que nous générons avec l’aide de Space Spider, résout ce problème. En découvrant le résultat, les patients sont souvent impressionnés et nous font confiance. »

Après la procédure décrite ci-dessus, les scans 3D sont combinés à un scan obtenu avec un scanner intra-oral. Ensuite, tous les scans sont assemblés dans 3Shape ou dans le logiciel de CAO dentaire ExoCAD, qui permet aux patients de voir leur nouveau sourire prendre vie à l’écran.  

« Le modèle 3D nous aide à faire correspondre le sourire au visage du patient. Nous tenons également compte de l’avis de ce dernier lorsque nous créons son sourire. Sans le scan facial, le patient ne peut pas visualiser à quoi ressembleront les dents finales jusqu’à ce qu’il les voie intégrées au reste de son visage », explique le Dr Jain.

Le médecin crée le nouveau sourire de ses patients avec l’aide de ces derniers. Il utilise des bibliothèques contenant des dents de tailles et de formes différentes pour modifier le modèle 3D des arcades inférieure et supérieure. Pendant ce temps, le patient voit exactement à quoi ressemblera son nouveau sourire sur le reste de son visage.

C’est à ce moment que les patients commencent à être impatients de pouvoir tester leur nouveau sourire. Le cabinet observe une croissance spectaculaire du nombre de patients qui approuvent immédiatement la procédure.

Lorsque le patient est satisfait de ce qu’il voit à l’écran, le modèle 3D final est envoyé au laboratoire interne, où les nouveaux implants seront créés. De cette façon, tout sera prêt pour le jour de l’opération.

Nouveaux implants prêts à être posés

Une fois prêts, les implants sont chirurgicalement posés dans la bouche du patient. Dans les jours et les semaines suivant l’opération, le patient s’habitue à ses nouvelles dents et se rend au centre d’implantologie pour des visites de contrôle et des ajustements. Les médecins observent une différence considérable dans les ajustements nécessaires lors de ces premières visites.

Par le passé, la méthode traditionnelle entraînait davantage de complications et nécessitait bien plus d’ajustements, d’où une fréquence plus élevée des consultations. Désormais, grâce à l’obtention, dès le départ, de scans et de modèles 3D les plus précis possible, les implants nécessitent très peu d’ajustements. Et les patients adorent regarder et sentir leur nouveau sourire.

Nouveaux implants parfaitement à leur place

Les complications et les effets secondaires sont réduits au minimum, et les résultats sont spectaculaires pour le cabinet. La satisfaction des patients par rapport à la qualité des soins et à l’ensemble de la procédure a sensiblement augmenté.

Qui plus est, grâce à la baisse du nombre de visites de contrôle nécessaires (et des heures passées avec chaque patient), les médecins ont désormais davantage de temps pour accueillir et traiter de nouveaux patients.

Contactez-nous