Artec scanner construit un soutien-gorge – publié dans WIRED

28/09/2011

Cet Octobre tous les abonnés du magazine WIRED au Royaume-Uni ont pu découvrir la façon dont les scanners Artec ont été utilisés pour produire une analyse précise du corps pour les créateurs de lingerie. Lisez l'article complet ici ou suivez le lien du site WIRED Royaume-Uni ci-dessous.

Si votre sous-vêtement vous correspond parfaitement, vous voudrez peut-être remercier Artec. La société fabrique des scanners laser qui transforment des objets du monde réel en représentations précises via un ordinateur - et les designers de lingerie l'utilisent pour cartographier les formes féminines. Le scanner à main diffuse un réseau de faisceaux de lumières sur le corps et une caméra capte les modifications des modèles tandis que l’on déplace l’appareil. Un ordinateur analyse 500.000 points à la surface par seconde et crée une forme 3D. Mais nous ne faisons pas que dans la corsetterie; l'entreprise basée au Luxembourg vend également des scanners à15 000 $ (11,500 euros) pour les ingénieurs et leurs excavatrices. «En Europe, les archéologues ont deux options s’ils déterrent quelque chose», explique Sergey Suhovey directeur Marketing d’Artec, 34 ans. «Ils peuvent le déplacer et le conserver de façon officielle ou le remettre dans la même position." La numérisation des sites de fouilles crée une carte précise de l'endroit où les objets ont été trouvés.»

Source: http://www.wired.co.uk/magazine/archive/2011/10/start/the-scanner-that-built-a-bra