Artec au Pays des Merveilles

17/07/2012

Quand Lewis Caroll a écrit les aventures d’Alice, il ne pouvait pas imaginer que la technologie du 21eme siècle pourrait donner vie à ses inventions les plus folles. Aujourd’hui, le scanner Artec 3D et une meuleuse ordinaire permettent à n’importe qui de se sentir comme Alice de l’autre côté du miroir et, par exemple, de jouer aux échecs avec des pièces plusieurs fois plus grandes qu’un être humain. La technologie 3D moderne rend possible la digitalisation de pratiquement n’importe quel objet 3D, et sa sculpture par une meuleuse, le rendant 10 fois plus grand ou plus petit.

La société belge Twinplast s’occupe en ce moment de scanner divers objets, incluant des œuvres d’art, en vue de leur sculpture consécutive sur une meuleuse. Un de leurs derniers projets a été la création d’une copie agrandie d’une œuvre produite par des designers locaux.

Sur cette photo, la forme originale créée par les designers est entourée en rouge. D’abord, elle a été digitalisée en deux minutes grâce au scanner Artec MHT. Le modèle obtenu a été ensuite traité dans le programme Artec Studio et préparé pour meulage. Suite à cela, la minuscule statuette est devenue une énorme sculpture de plastique, copie de l’original.

Suite à cela, plusieurs autres copies ont été sculptées et données aux designers pour qu’ils exercent leur imagination, grâce à laquelle ces illustrations amusantes sont apparues dans les rues de Belgique :

Les scanners Artec permettent la création de copies 3D d’objets variés. Et le fait que le modèle 3D conserve toutes les proportions de l’original ouvre de nouvelles possibilités pour les sculpteurs et designers.