Les talents de scanner 3D des partenaires Artec sont mis à l’épreuve

07/11/2016

Artec organise un concours parmi ses partenaires pour découvrir qui scanne le mieux – nous avons deux gagnants.

A la dernière réunion annuelle avec nos revendeurs globaux, s’étant tenue dans la magnifique Abbaye de Neumünster au Luxembourg en septembre, nous avons décidé de leur donner une chance de montrer leurs talents pour le scan 3D et de récompenser les meilleurs d’entre eux.

Alors nous avons organisé un concours de scan où les participants devaient scanner un objet industriel assez complexe, une tête de cylindre, avec Space Spider. La tête de cylindre comparaît différentes zones difficiles à scanner, y compris des côtes fines, cavités et trous. Ce travail demandait un certain degré de méticulosité et de comprendre à quel angle le scanner dit être pointé vers la surface de l’objet de manière à en capturer tous les détails.

Le PDG d’Artec 3D, Artyom Yukhin parlant à la Rencontre 2016 des partenaires Artec

La compétition a vu la participation de 27 participants au total qui ont été séparés en deux groupes selon leur niveau d’expertise. Le premier groupe de 10 personnes était constitué de partenaires or et de partenaires qui ont montré avoir une connaissance exceptionnelle des produits Artec en obtenant les plus hauts scores au test de scan global Artec, et le second groupe comportait 17 partenaires, dont la plupart nous avait rejoints assez récemment.

Chaque participant avait 7 minutes pur scanner l’objet de tous les côtés. Avant de commencer, ils pouvaient ajuster les réglages tels que la brillance dans le logiciel de scan 3D Artec Studio 11 de la manière qu’ils préféraient.

Un modèle 3D de la tête de cylindre, capturé durant le concours de scan

La compétition a généré un grand intérêt.

La compétition a généré un grand intérêt. Une foule s’assemblait autour des participants, tout le monde était curieux de voir les autres scanner, et certains ont commencé à applaudir un participant ou un autre. Les partenaires Or ont attiré le plus d’attention, et c’était un vrai plaisir de les voir au travail. Ils semblaient très concentrés, chaque mouvement très précis et mesuré avec beaucoup d’attention. On pouvait voir qu’ils planifiaient leur trajectoire très scrupuleusement.

Une fois que le participant avait fini de scanner, le projet était sauvegardé. Les scans étaient automatiquement traités plus tard sur un serveur Artec : chaque projet était transformé en un modèle 3D en mode Pilote Automatique en utilisant les mêmes réglages.

La plupart des modèles obtenus étaient vraiment magnifiques.

La plupart des modèles obtenus étaient vraiment magnifiques. Selon les termes de la compétition, les partenaires devaient déterminer le vainqueur entre eux. Nous avons téléchargé les modèles sur un serveur, les rendant « anonymes » en leur assignant un nom sous forme de nombre. Nous étions les seuls à savoir ce qui avait été scanné par qui.

Nous avons ensuite lancé un vote en ligne auprès de deux panels de jurés, chacun constitué des 5 spécialistes les plus expérimentés de chaque groupe. On leur a demandé de noter les modèles de 0 à 10 en évaluant la qualité des zones difficiles à scanner principalement. Les Partenaires Or ont noté les partenaires moins expérimentés et vice-versa. Personne ne pouvait donc voter pour soi-même.

Les Partenaires Or ont été assez rapides pour sélectionner un vainqueur de l’autre groupe, c’était Armon Joos, de la société suisse 3D-Model.

Les Partenaires Or ont été assez rapides pour sélectionner un vainqueur de l’autre groupe, c’était Armon Joos, de la société suisse 3D-Model. Armon a pris le scanner 3D à lumière blanche polyvalent Artec Eva pour marquer un impressionnant 40 points, félicitations ! La seconde place a été prise par un autre spécialiste suisse du scan, Tobias Schneider de Visual Data Systems. Fabrice Goussou de la société française Boreal a fini au coude à coude avec Tobias – ils ont obtenu 37 et 38 points respectivement et ont gagné une réduction sur un futur achat.

Le gagnant du second groupe de partenaires, Armon Joos, de la société suisse 3D-Model obtient un Artec Eva.

Le gagnant du groupe de Partenaires Or a été plus difficile à déterminer.

Le gagnant du groupe de Partenaires Or a été plus difficile à déterminer – nous avons terminé avec deux égalités (pour la 1ère et 2ème place), et l’écart entre la 3ème et 2nde place était seulement d’un point. Une épreuve décisive était nécessaire. Nous avons demandé aux Partenaires Or d’évaluer les modèles de leur groupe en leur donnant 10, 9 ou 8 points, ils ne pouvaient donc pas donner le même nombre de points à deux modèles.

Au final, Edwin Rappard de la société hollandaise 4C Creative CAD CAM Consultants a été le clair vainqueur avec un total de 76 points.

Au final, Edwin Rappard de la société hollandaise 4C Creative CAD CAM Consultants a été le clair vainqueur avec un total de 76 points. Edwin gagne le scanner 3D de haute précision Space Spider, hourrah ! Et tout comme l’autre groupe, les 2nde et 3ème places n’étaient séparées que d’un point : Daniel Winkelmann de KLIB (Allemagne) a obtenu 71 points et Ali Can Boysan de Teknodizayn (Turquie) ont obtenu 70 points. Leur société a obtenu des remises sur les futurs achats de scanners.

Le vainqueur parmi les Partenaires Or, Edwin Rappard de la société hollandaise 4C Creative CAD CAM Consultants a reçu le Space Spider.

Nous sommes très heureux de travailler avec de si fantastiques partenaires. Félicitations aux vainqueurs ! En espérant vous revoir tous l’année prochaine.

Posez une question