Comment Sherrill Furniture optimise son workflow de VFX grâce à Artec Leo

Défi : Face aux milliers de meubles uniques provenant des neuf marques de l’entreprise prêts pour une transformation numérique, l’équipe de conception avait besoin du bon scanner pour compléter son processus d’imagerie scan vers VFX. Ce scanner devait être 100% portable, avoir une précision submillimétrique et pouvoir numériser des meubles en quelques minutes sans devoir refaire des scans.

Solution : Artec Leo, Artec Studio, SOLIDWORKS, ZBrush, 3D Studio Max

Résultats : Grâce à son Artec Leo, l’équipe de conception peut facilement produire en un après-midi des dizaines de scans 3D complets en haute résolution, puis les transmettre à l’équipe VFX pour les étapes finales. Elle peut désormais aussi scanner les meubles et procéder à leur rétro-ingénierie dans un logiciel de CAO pour créer des versions d’un même objet prêtes à être fabriquées avec une variété d’apparences et de styles.

Sherrill Furniture

Canapé Sherrill Furniture personnalisé, scanné en 3D, dans un appartement en images de synthèse. (Photo : Sherrill Furniture)

Dans le monde des meubles de luxe personnalisés, les clients s’attendent à voir ce qu’ils sont sur le point de commander, en particulier lorsqu’un nombre presque illimité de combinaisons de tissus, cuirs, finitions, coloris, équipements et accessoires peut sensiblement changer l’apparence et la sensation de n’importe quel meuble rembourré ou de rangement. Si les clients ne peuvent pas voir en personne l’objet, un catalogue imprimé ou en ligne est nécessaire.

La méthode traditionnelle de la photographie ne se prête pas à une création aisée d’images destinées à des listes de produits.

Sherrill Furniture

Associer des meubles personnalisés, scannés en 3D, dans une pièce en images de synthèse. (Photo : Sherrill Furniture)

Chaque meuble personnalisé doit d’abord être fabriqué puis scanné sous une multitude d’angles lors d'une séance photo. Autrement, le client doit simplement « imaginer » à quoi ressemblera son nouveau meuble lors de sa livraison. Or, du point de vue du client, il est risqué de faire ici figure de pionnier.

Rien que le meilleur

Cette méthode ne convenait pas à Sherrill Furniture, basée à Hickory, en Caroline du Nord. Depuis qu’elle a ouvert ses portes en 1945, l’objectif de l’entreprise est d’obtenir la satisfaction maximale de ses clients, non seulement en leur proposant des matériaux et un savoir-faire de haute qualité, mais également en dépassant leurs attentes à chaque étape.

Sherrill Furniture

Fauteuil Sherrill Furniture personnalisé, scanné en 3D, dans un salon en images de synthèse. (Photo : Sherrill Furniture)

L’entreprise a donc cherché une façon de montrer à ses clients du monde entier à quoi ressemblerait exactement le meuble de leurs rêves, avant même sa fabrication. Compte tenu des milliers de meubles uniques disponibles, sans compter les dizaines de programmes de meubles personnalisés provenant des neuf marques de l’entreprise, la solution choisie devait également être rapide et flexible.

Les recherches de Dax Allen, vice-président de Sherrill Furniture, et de son équipe les ont conduits au scan 3D comme étape d'un processus dédié d'imagerie scan vers VFX. Celui-ci devait leur permettre de créer des dizaines de modèles 3D entièrement personnalisables pour des listes de produits, semaine après semaine, année après année.

Sherrill Furniture

Fauteuils Sherrill Furniture personnalisés, scannés en 3D, dans une pièce en images de synthèse. (Photo : Sherrill Furniture)

Dans le même temps, cette méthode simplifierait également le processus de création de contenu en supprimant tout goulet d’étranglement existant et en empêchant l’apparition de nouveaux.

C’est avec ces exigences à l’esprit que l’équipe a contacté les spécialistes du scan 3D de Digitize Designs, Ambassadeur Artec, et qu’elle a discuté avec l’ingénieur commercial Bo Helmrich, qui lui a immédiatement conseillé Artec Leo.

Scanner 3D portable doté d’un écran tactile et d’un processeur intégrés, entièrement portable et fournissant des scans 3D couleur à la précision submillimétrique, Artec Leo excelle dans la numérisation d'objets de taille moyenne, en particulier dans les endroits où la maniabilité est indispensable, y compris dans les showrooms bondés où l’équipe de conception de Sherrill Furniture doit effectuer les scans.

« Une fois que je me suis rendu compte de la rapidité avec laquelle Leo acquérait les données, j’ai commencé à aller plus vite, et Leo n’a eu aucun mal à me suivre. »

Solutions portables de pointe

Après l’achat de leur Leo, Dax Allen et son équipe ont travaillé en étroite collaboration avec Bo Helmrich en vue de mettre au point un flux de travail efficace pour numériser les meubles et traiter les scans dans le logiciel Artec Studio.

Sherrill Furniture

Noah Carney, de Sherrill Furniture, en train de scanner un fauteuil avec Artec Leo. (Photo : Sherrill Furniture)

« Bo m’a aidé à trouver le meilleur moyen de scanner toutes sortes d’objets, de petits fauteuils à des canapés modulables, ce qui nécessite de travailler de gauche à droite en scannant une partie des zones supérieures et inférieures », explique l’ingénieur concepteur Tanner Pittmon.

Et de poursuivre : « Avec Leo, nous ne devons utiliser aucune cible ni marqueur. La seule difficulté au début, c’est que je scannais trop lentement et que trop de données s’accumulaient. Une fois que je me suis rendu compte de la vitesse avec laquelle Leo acquérait les données, j’ai commencé à aller plus vite, et Leo n’a eu aucun mal à me suivre. »

Sherrill Furniture

Fauteuils Sherrill Furniture originaux avec cadre en bois prêts à être scannés en 3D avec Artec Leo. (Photo : Sherrill Furniture)

Si une zone ou un détail n’a pas été scanné en entier, « je peux m’en apercevoir tout de suite sur l’écran tactile de Leo pendant que je scanne, ajoute Tanner Pittmon. Ensuite, en un balayage du scanner, c’est bon, j’ai tout. »

« Avoir Leo signifie que je ne dois jamais retourner au showroom pour refaire le scan. »

La capacité de Leo à produire des scans complets des meubles les plus complexes aux formes naturelles est essentielle au flux de travail. Si les scans étaient lacunaires, l’équipe VFX ne pourrait pas ajouter de façon réaliste le rembourrage virtuel au modèle, et la qualité en pâtirait.

C’est une des raisons pour lesquelles chaque élément est scanné séparément puis assemblé dans Artec Studio avant que le tout ne soit envoyé à l’équipe VFX. Autrement dit, chaque coussin, oreiller ou autre est scanné seul, ce qui permet une vue complète à 360 degrés de haut en bas.

« Grâce à Leo, nous ne devons pas attendre de commencer le traitement des scans pour savoir si nous avons raté des détails importants pour l’équipe VFX », commente le coordinateur commercial Noah Carney.

Sherrill Furniture

Capture d’écran du scan du fauteuil avec cadre en bois dans Artec Studio. (Photo : Sherrill Furniture)

« Lorsque nous visitons notre showroom, nous scannons 20 pièces ou plus en un après-midi, puis nous retournons au bureau pour traiter les scans, explique Noah Carney. Grâce à Leo, nous ne devons jamais retourner au showroom pour refaire le scan. »

Sherrill Furniture

Rendu en images de synthèse du fauteuil avec cadre en bois avec une visualisation personnalisée. (Photo : Sherrill Furniture)

Un savoir-faire personnalisé

Une fois les scans téléversés dans le logiciel Artec Studio, ils sont traités et transformés en modèles 3D, ce qui ne nécessite que quelques minutes d’alignement des différents scans pour chaque pièce ainsi que de nettoyage des données superficielles présentes.

Sherrill Furniture

Traitement des scans d'un fauteuil faits par Leo dans le logiciel Artec Studio. (Photo : Sherrill Furniture)

Après quoi les modèles 3D sont envoyés à l’équipe VFX, qui les importe dans ZBrush. Là, elle peaufine la géométrie en vue de la prochaine étape, qui se déroule dans 3D Studio Max. C’est la phase où l’équipe ajoute les coutures et les protections UV et apporte d’autres changements qui n’ont pas été effectués dans ZBrush.

Sherrill Furniture

Rendu en images de synthèse du fauteuil Dundee Natural de Sherrill Furniture, à partir de scans réalisés par Artec Leo. (Photo : Sherrill Furniture)

Les résultats finaux de leur travail sont des modèles 3D incroyablement réalistes de chaque meuble, qui peuvent être examinés à l’aide d'un zoom, inspectés de près et modifiés en un clic de souris, qu'il s’agisse de changer le rembourrage d’un rouge Acapella en un vert écume de mer Zussman, ou tout ce que vous souhaitez d’autre.

Sherrill Furniture

Rendu en images de synthèse du fauteuil Sauvage Saddle de Sherrill Furniture, à partir des scans d’Artec Leo. (Photo : Sherrill Furniture)

Différentes finitions, jeux de couleurs et accessoires peuvent être sélectionnés et visualisés instantanément. Le client voit ainsi exactement ce que les maîtres artisans de l’entreprise créeront et expédieront quelques jours plus tard.

Sherrill Furniture

Rendu en images de synthèse d'un canapé Sherrill Furniture personnalisé, à partir des scans d’Artec Leo. (Photo : Sherrill Furniture)

« Une de nos astuces pour garder un niveau de réalisme élevé lorsque nous scannons par exemple un canapé avec Leo, c’est de scanner à la fois le côté droit et le côté gauche, explique Tanner Pittmon. Beaucoup d’entreprises se contentent de symétriser un des deux côtés, ce que nous ne faisons jamais. »

Sherrill Furniture

Capture d’écran d’Artec Studio montrant les scans faits par Leo d’un canapé Sherrill Furniture personnalisé. (Photo : Sherrill Furniture)

Et de poursuivre : « Dans les meubles d’exception, des différences uniques minuscules existent entre le côté droit et le côté gauche et sont visibles lorsque vous examinez le meuble de près : des rides, des plis, voire des jeux de lumière sur la surface du tissu. Sans ce réalisme, le modèle semblera artificiel. »

Sherrill Furniture

Rendu en images de synthèse du même canapé personnalisé, visualisé avec un rembourrage et un style différents. (Photo : Sherrill Furniture)

Tanner Pittmon utilise également Leo pour une conversion scan vers CAO avec SOLIDWORKS afin de rétro-concevoir des meubles. Un projet de ce genre concernait un fauteuil classique qui n’était accompagné d’aucun dessin de conception. Moins d'un jour plus tard, l’équipe de fabrication de Sherrill Furniture pouvait désormais le reproduire sur demande avec une variété de nuances.

Sherrill Furniture

Rétro-ingénierie avec Artec Leo : rendus en images de synthèse du fauteuil classique original (à gauche) et de la version personnalisée finale (à droite). (Photo : Sherrill Furniture)

« Jetez un coup d'œil à ces deux fauteuils : celui à droite n’existe même pas, ajoute Tanner Pittmon. À partir des scans de Leo, l’équipe VFX a créé un modèle 3D en allongeant le dossier. Elle peut aussi élargir le fauteuil pour en faire une causeuse, voire un canapé. »

Sherrill Furniture

Scan fait par Artec Leo du fauteuil classique original, dans le logiciel Artec Studio. (Photo : Sherrill Furniture)

« Ces versions personnalisées du fauteuil ne doivent pas être physiquement créées pour le moment, explique-t-il. Nous les construisons virtuellement. Plus tard, on pourra les fabriquer réellement si nécessaire. »

Lorsqu'une pièce n’est accompagnée d’aucun dessin, Tanner Pittmon peut rapidement construire un modèle CAO du fauteuil ou du canapé virtuel à l’aide de SOLIDWORKS puis l’envoyer directement à l’équipe de développement de produit à l’usine de meubles.

Sherrill Furniture

Dessins pour la version personnalisée du fauteuil, créée par l’équipe VFX de Sherrill Furniture. (Photo : Sherrill Furniture)

Trouver de nouvelles solutions

Dax Allen souligne le contraste entre l’ancien et le nouveau : « Dès le départ, nous avons fait une comparaison entre la photographie traditionnelle et notre nouvelle méthode VFX 3D avec Leo. » Si l’approche 3D coûte initialement plus cher et nécessite plus de temps au total, elle leur permet toutefois d’exploiter le modèle 3D avec de multiples tissus, finitions, etc.

« [Le scan 3D] est au moins 30 fois plus efficace en ce qui concerne le coût par élément visuel par rapport à la photographie traditionnelle. Nous avons même amélioré la qualité visuelle, poursuit-il. Le résultat est incroyable. »

Sherrill Furniture

Modèles 3D en images de synthèse du fauteuil classique original (à gauche) et de la version personnalisée au dos allongé (à droite), à partir des scans d’Artec Leo. (Photo : Sherrill Furniture)

Et d’ajouter encore : « Un exemple s’est présenté pendant le test, lorsque notre équipe s’est rendu compte qu'un canapé n’avait pas été photographié. L’équipe de la photographie avait dû annuler la séance photo et planifier une nouvelle séance quatre semaines plus tard lorsque le canapé serait prêt. »

« À titre de comparaison, l’équipe VFX a pris le modèle 3D du fauteuil réalisé à partir des scans de Leo, y a ajouté le cadre du canapé, et l’a utilisé pour créer numériquement des visuels 100% précis pour le canapé en deux heures au total. »

Dax Allen et son équipe continuent de perfectionner leur flux de travail en cherchant le moindre avantage qui permettra d’accélérer encore davantage le processus sans jamais sacrifier un millimètre de qualité.

Envie de recevoir cet article dans votre boîte mail ?

Soyez le premier à connaître les nouvelles offres et actualités d'Artec 3D.

Scanners behind the story

Try out the world's leading handheld 3D scanners.