Des matelas et des coussins ergonomiques sur mesure pour les personnes handicapées

Résumé : Un fabriquant néerlandais de produits sur mesure pour personnes handicapées a choisi le scan 3D pour créer des matelas ergonomiques et des coussins pour fauteuils roulants personnalisés.

L’objectif : Créer des modèles 3D précis à partir du scan de matelas sur lesquels les clients se sont assis ou allongés. Les matelas sont scannés, les modèles CAO créés, et le matelas ou le coussin final est fraisé.

Outil utilisé : Artec L

Il y a quelques années de cela, Kersten Revalidatietechniek, un fabriquant hollandais de produits sur mesure pour les handicapés, a décidé de développer son entreprise. Kersten fabriquait déjà des produits de haute qualité qui permettait aux personnes aux capacités physiques limitées par un handicap d'apprécier la vie sous tous ses aspects. Par exemple, la société était célèbre pour l'adaptation de voitures permettant ainsi aux personnes handicapées de profiter de l'autonomie que procure un véhicule.

Pour agrandir sa gamme de produits, la société voulait commencer à fabriquer des matelas spécialement adaptés aux personnes handicapées : à la fois pour les fauteuils roulants et les lits. Après des recherches préliminaires sur les technologies existantes et après avoir créé le processus de fabrication, la société a choisi d'acheter un scanner Artec L et a commencé son travail.

Voici le procédé:

Fauteuil sur mesure presque terminé.

Orthèse personnalisée après fraisage.

  1. Un patient arrive dans les locaux de Kersten ou un membre du personnel se rend chez le patient.
  2. Un matelas gonflable spécial est utilisé
  3. Un patient s'allonge ou s’assoie sur le matelas et l'air est pompé. Ceci imprime au matelas la forme du dos de la personne.
  4. Le matelas est alors scanné en utilisant le scanner Artec L et le modèle 3D est importé dans le programme VX (développé par ZW3D). Le scan dure moins de 5 minutes et le temps total de poste-traitement est d'à peu près 20 minutes pour chaque matelas ou 10 minutes pour chaque coussin de fauteuil.
  5. Dans le programme, le fichier de scan devient un vrai fichier de DAO et est prête à être moulue.
  6. Le modèle DAO est importé dans le programme Eureka, qui est utilisé pour créer automatiquement un chemin cohérent pour la fraiseuse.
  7. Le modèle est alors fraisé par un robot Motoman (modèle - Es165N).
  8. Fraiser une matelas sur mesure prend à peu près une heure et demie.

Lors de notre visite dans les locaux, Leon Schroen, le directeur de l'atelier de Kerten, a dit à Artec que la société est très satisfaite de son scanner Artec L et que leur seule demande pour l'améliorer serait l'ajout d'un bouton Marche/Arrêt sur le scanner. Ceci le rendrait plus facile à utiliser. Chez Artec, nous apprécions toujours un retour des utilisateurs et travaillons à faire en sorte que tous nos scanners soient parfaits au niveau ergonomique.