Façade d’église

L’équipe d’Artec fait constamment subir toutes sortes de tests à ses scanners 3D pour voir comment ceux-ci s’en sortent face à une grande variété d’objets, ainsi que pour identifier la meilleure voie à suivre afin d'obtenir les résultats les plus précis. Un de ces tests est présenté ici même sur cette page. Il s’agit de la façade d’une église située près du siège d’Artec 3D, à Luxembourg. Numériser des bâtiments semble être le quotidien du scanner longue portée Ray d’Artec, qui peut numériser les surfaces jusqu’à 110 mètres de distance. Mais attention, cette façade n’était pas un banal objet à scanner pendant une pause-café. Devant la façade, vous pouvez voir une stèle, dont tous les côtés, y compris l’arrière, devaient être scannés. Dans le cas contraire, le modèle 3D final aurait été gâché par un grand vide.

C’est là qu’entre en scène Leo, un scanner 3D portable spécialement conçu pour les espaces confinés. Aucune cible n’est nécessaire pour numériser en détail les objets, et aucun câble n’est requis pour connecter le scanner à un ordinateur. En réalité, Leo possède son propre ordinateur embarqué, directement sous son capot, ce qui en faisait le scanner idéal pour numériser l’espace séparant la stèle du mur avec une précision submillimétrique, le moins d’efforts et le plus rapidement possible. Les données de Ray et de Leo ont d’abord été réunies via deux scans séparés, qui ont ensuite été fusionnés en un modèle 3D unique.

Scanner: 
Temps de Scan: 
45 min. pour Ray – 60 min. pour Leo
Temps de traitement: 
2 heures
Télécharger le modèle 3D:
OBJ [85.8 MB]
STL [185.2 MB]
PLY [66.88 MB]
WRL [110.31 MB]